Dépolluée, la friche industrielle s’offre une seconde vie
Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Dépolluée, la friche industrielle s’offre une seconde vie

Publié le 05/06/2019 • Par Louis Gohin • dans : France, Innovations et Territoires

l'ancienne raffinerie Petroplus lors de la reprise
Valgo
Alors que les entreprises manquent de locaux, utiliser des friches industrielles est une possibilité, toutefois limitée par le coût élevé de la dépollution. La métropole de Rouen a décidé de revitaliser une ancienne raffinerie, située à Petit-Couronne. En cinq ans, vingt entreprises se sont déjà implantées sur le site. L’interco s’est appuyée sur une entreprise de taille intermédiaire, qui a construit un modèle économique rentable et réunit plusieurs spécialités en interne.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Que faire d’une friche industrielle polluée de 250 hectares ? Une solution a été trouvée après la fermeture en 2012 de la raffinerie Pétroplus de Petit-Couronne, dans l’actuelle métropole Rouen Normandie (ex-communauté d’agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe). La métropole, la commune et les services de l’Etat ont voulu que le terrain, situé entre une installation de Butagaz, une papeterie et une usine de chimie, garde une vocation industrielle. Il devait être reconverti intégralement par une entreprise pouvant dépolluer le site et le réaménager (la loi « Alur » du 24 mars 2014 permet à un acteur privé d’assumer un passif environnemental).

Deux candidats à la reprise ont répondu à la consultation lancée lors de la liquidation. Le tribunal a retenu le projet de Valgo. Cette ETI a financé une partie de la dépollution en revendant les anciens bacs de stockage d’hydrocarbures à Bolloré Energy. En cinq ans, vingt sociétés se sont déjà implantées dans des bâtiments vendus ou mis en location par Valgo (préexistants ou construits par l’ETI) : services à l’industrie et au BTP, transporteurs, laboratoires… La métropole leur accorde des aides à l’investissement immobilier (104 000 euros ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dépolluée, la friche industrielle s’offre une seconde vie

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement