Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[ÉDITORIAL] Politique de la ville

Le retour des « mâles blancs »

Publié le 03/06/2019 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

echarpe
AdobeStock
Il y a un an, pour calmer la colère des élus de banlieue et des associations, très remontés contre les coupes budgétaires et le gel des emplois aidés, Emmanuel Macron prononçait son grand discours sur les banlieues.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

C’était il y a un an. Pour calmer la colère des élus de banlieue et des associations, très remontés contre les coupes budgétaires et le gel des emplois aidés, Emmanuel Macron prononçait son grand discours sur les banlieues. Une prise de parole fondatrice marquée par le rejet du plan « Borloo » et la célèbre formule sur les « mâles blancs » du vieux monde qui auraient fait leur temps… Le chef de l’Etat alla même jusqu’à instaurer un Conseil présidentiel des villes dont les maires étaient ostensiblement exclus.

Retour de flamme

Douze mois se sont écoulés et l’heure du premier bilan a sonné. Le « changement de philosophie » voulu par le chef de l’Etat a-t-il porté ses fruits ? Seule certitude à ce stade, les esprits se sont calmés. Et le divorce souvent évoqué entre le gouvernement et les maires de banlieue, vivier de mâles blancs, n’a pas eu lieu. De part et d’autre, on reconnaît aujourd’hui que « le dialogue a été maintenu » et que « des mesures ont été obtenues ». Et de citer le lancement de 80 « cités éducatives », l’extension des emplois francs, le dédoublement des classes de CP ou le soutien apporté aux associations. Un constat partagé par les métropoles et les grandes agglomérations signataires du pacte de Dijon, qui reconnaissent l’enclenchement d’une dynamique positive.

Porté par ce retour de flamme, le gouvernement se sent pousser des ailes. Une invitation a d’ores et déjà été lancée pour réunir le 13 juin, à Paris, l’ensemble des acteurs de la politique de la ville, rebaptisés « grande équipe, des acteurs et des habitants des quartiers, pour la réussite républicaine ». L’occasion de prendre une photo de famille, que l’on croyait encore impossible il y a quelques mois.

L’occasion, surtout, pour les maires, de retrouver leur légitimité et de parler au gouvernement les yeux dans les yeux. Car si la coopération semble de nouveau sur les rails, la pauvreté des habitants des quartiers atteint un seuil critique. Qu’il s’agisse du logement social, de la sécurité publique, des finances locales ou de l’accès à la formation et à l’emploi, les voyants sont toujours au rouge dans ces territoires. Et qu’importe la couleur de la peau des hommes et des femmes qui sont élus, il faudra compter sur eux pour répondre à l’urgence sociale.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le retour des « mâles blancs »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement