logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/623647/grace-a-un-processus-de-recrutement-original-les-sapeurs-pompiers-trouvent-de-nouveaux-volontaires/

SÉCURITÉ CIVILE
Grâce à un processus de recrutement original, les sapeurs-pompiers trouvent de nouveaux volontaires
Isabelle Jarjaille | Actu experts prévention sécurité | Innovations et Territoires | Régions | Publié le 03/06/2019

En utilisant les listes électorales, le Sdis d'Ille-et-Vilaine a convaincu neuf habitants de rejoindre le centre de secours du village de La Bouëxière en 2018.

sapeurs-pompiers

[La Bouëxière, Ille-et-Vilaine, 4 400 hab.] « Nous avions recruté cinq volontaires au long des sept dernières années au centre de secours de La Bouëxière, explique le lieutenant-colonel Patrice Fénéon, directeur des territoires et de la logistique au Sdis d’Ille-et-Vilaine. La situation devenait critique. A l’aide d’une nouvelle méthode, nous sommes parvenus à en recruter neuf en une seule soirée ! »

Selon la Fédération nationale des sapeurs-pompiers, les volontaires représentent 79 % des effectifs de sapeurs sur le territoire. Mais leur nombre diminue, totalisant une baisse de 7 % depuis quinze ans, tandis que les interventions augmentent de 20 %. « Jusqu’à maintenant, nous étions plutôt passifs en matière de recrutement. La population venait frapper à la porte, explique le lieutenant-colonel. Mais cela ne marche plus, nous ne pouvons plus simplement compter sur notre image. » Alors, pour innover, le Sdis s’est appuyé sur l’énergie et sur la volonté des élus locaux, et notamment sur Isabelle Courtigné, conseillère départementale et administratrice du Sdis.

L’idée est plutôt simple : adresser une invitation personnalisée aux habitants pour leur parler de leur sécurité et leur proposer, ensuite, de devenir volontaire. « Mon rôle était de porter le message du Sdis auprès des élus locaux, explique Isabelle Courtigné. Je savais que le maire de La Bouëxière, Stéphane Piquet (lire ci-dessous [1]), allait être emballé. Il est toujours prêt à tester quelque chose de nouveau ! »

Listes électorales

Très concrètement, le maire, Isabelle Courtigné, quelques sapeurs-pompiers volontaires, un représentant du Sdis ainsi que des conseillers municipaux ont passé une soirée entière, tous ensemble, à éplucher les listes électorales pour identifier les personnes susceptibles de devenir volontaires. Avec deux critères majeurs : habiter à moins de cinq minutes en voiture du centre de secours et être en âge d’être volontaire.

Mais les élus, accompagnés du chef de la police municipale, ont aussi particulièrement visé certains habitants, au regard de

CHIFFRES CLES

  • Le Sdis recrute en moyenne 250 volontaires par an.
  • Les sapeurs-pompiers volontaires effectuent entre 1 000 et 1 500 heures d’astreinte par an.


POUR ALLER PLUS LOIN