Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Ressources humaines

Davantage de temps pour préparer les reclassements

Publié le 29/05/2019 • Par Maud Parnaudeau • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

Colleagues in office discussing paperwork
www.plainpicture.com
Un décret du 5 mars 2019 instaure une période de préparation au reclassement au profit des territoriaux reconnus inaptes à l’exercice de leurs fonctions. Certaines collectivités ont déjà mis en place des dispositifs d’accompagnement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Jusqu’à présent, il y avait une obligation de moyens incombant aux employeurs pour le reclassement des agents, mais pas de cadre. Le décret n° 2019-172 du 5 mars 2019 en crée un », constate Claudine Lecocq, directrice de projets à l’eurométropole de Strasbourg (33 communes, 7 500 agents, 491 400 hab.), coauteure de « Le Reclassement dans la fonction publique territoriale. Leviers, cadres d’action et facteurs de réussite ». Un agent reconnu inapte à l’exercice de ses fonctions a désormais la possibilité, pendant un an, de se former et de faire des stages d’immersion professionnelle, y compris en dehors de sa collectivité, afin de préparer son reclassement dans un autre emploi. Il appartient à son employeur, après avis du comité médical, de lui proposer cette « période de préparation au reclassement », qu’il peut ou non accepter.

« Le décret apporte une réelle nouveauté : un temps pour réfléchir et se préparer à une réorientation professionnelle en cas d’inaptitude. C’est un premier pas important, l’amorce d’un vrai droit à la reconversion professionnelle », estime Véronique Sauvage, secrétaire nationale d’Interco-CFDT. Pour Laurent Pasquier, membre de la Fédération CGT des services publics, « la principale avancée tient au changement de position de l’agent pendant cette période ». « Nous attendions cette évolution car, jusque-là, nous avions des difficultés à envoyer les agents en formation, puisqu’ils étaient arrêtés. Il fallait passer par le comité médical pour ouvrir cette possibilité », rapporte Lucie Deheyer, directrice du pôle « gestion prévisionnelle de l’emploi ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

  • « Le Reclassement dans la fonction publique territoriale. Leviers, cadres d’action et facteurs de réussite », Editions Territorial, dossier d’experts n° 837, novembre 2018.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Davantage de temps pour préparer les reclassements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement