Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[ENTRETIEN] Aide sociale à l’enfance

« Le contrat d’accès à l’autonomie est discriminatoire » – Lyes Louffok

Publié le 28/05/2019 • Par Rouja Lazarova • dans : France

lyes-louffok
patricia marais
Lyes Louffok est l’une des figures incontournables de la protection de l’enfance. Il est l'auteur de « Dans l’enfer des foyers », paru chez Flammarion en 2014. Il est également membre du Conseil national de la protection de l’enfance et participera, au printemps, à la concertation sur l’enfance protégée lancée par le secrétaire d’Etat Adrien Taquet.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

A l’âge de 24 ans, Lyes Louffok est devenu l’une des figures incontournables de la protection de l’enfance. Auteur d’un livre poignant sur son parcours au sein de l’ASE, « Dans l’enfer des foyers » (1), il est également membre du Conseil national de la protection de l’enfance. Il achève sa formation d’éducateur spécialisé, métier qu’il exerce déjà dans le service éducatif pour jeunes majeurs de l’Association Jean-Cotxet, dans le 20arrondissement de Paris. Il a initié le collectif d’anciens enfants placés #LaRueÀ18ans, pour défendre la cause de la prise en charge des jeunes majeurs.

La proposition de loi de la députée Brigitte Bourguignon (LREM) visant à renforcer l’accompagnement des jeunes majeurs vulnérables vers l’autonomie a été votée en première lecture à l’Assemblée nationale le 7 mai. Qu’en pensez-vous ?

Ce qu’ont en commun les anciens de l’ASE, ce sont les difficultés rencontrées à la sortie. D’où l’idée de créer le collectif #LaRueÀ18Ans qui s’est mobilisé autour d’un objet : la proposition de loi de Brigitte Bourguignon, qui devait rendre les contrats jeunes-majeurs obligatoires pour les départements. Nous l’avons soutenue. Et puis, le jour du vote, la députée a sorti de son chapeau un nouveau dispositif : le contrat d’accès à l’autonomie, aux contours flous et discriminatoires, puisqu’il est accessible seulement aux enfants ayant été pris en charge par l’ASE avant leurs 16 ans et demi. J’ai vécu ce revirement comme une trahison. Désormais, notre objectif est de combattre ce texte car, s’il est adopté, il pourrait faire empirer la situation de certains jeunes.

Vous participez à la concertation sur l’enfance protégée lancée par le secrétaire d’Etat Adrien Taquet au printemps. Quels sujets défendez-vous ?

Ma seconde priorité, ce sont les violences et la maltraitance institutionnelles. Ce qui est positif, c’est que la presse grand public s’empare du sujet. En septembre, elle révélait qu’un inspecteur de l’ASE

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le contrat d’accès à l’autonomie est discriminatoire » – Lyes Louffok

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement