Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Loi Blanquer : le Sénat imprime sa patte

Publié le 17/05/2019 • Par Michèle Foin • dans : A la une, France

AdobeStock_104330101_zadorozhna
zadorozhna / Adobe Stock
Le projet de loi pour une école de la confiance, largement amendé par la commission de la culture et de l’éducation du Sénat le 30 avril, est examiné depuis le 14 mai 2019 en séance publique par les sénateurs. Il fera l’objet d’un vote solennel le 21 mai.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Retour de la loi Ciotti, dimension territoriale réaffirmée, interdiction du voile pour les parents en sortie scolaire, abandons des établissements publics des savoirs fondamentaux… Voici les temps forts des débats de cette semaine, et les principales modifications apportées par les sénateurs concernant les collectivités territoriales.

  • Le Sénat passe le projet de loi Blanquer au lance-flammes

Le retour de la loi Ciotti

Mesure emblématique s’il en est, l’amendement de Bruno Retailleau (LR) a rétabli les mesures de la loi Ciotti, que le gouvernement précédent avait abrogé en 2012, et qui prévoit « la possibilité d’effectuer une retenue sur les allocations familiales versées par les élèves de moins de 16 ans. Françoise Cartron (PS), responsable de l’abrogation de la loi Ciotti en 2013, n’a pas ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Loi Blanquer : le Sénat imprime sa patte

Votre e-mail ne sera pas publié

Aude

20/05/2019 02h54

Bonjour,

la lutte contre l’absentéisme passe également par l’exemplarité professorale.
Il y a beaucoup trop d’absences de professeurs. L’école n’est accessoire pour personne.
Et j’en parle en tant que parent d’élève d’un collège qui n’a pas de problématiques fortes.
Les jeunes sont de plus en plus sensibles à cette équité de traitement avec les adultes.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement