Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Autonomie

« On peut commencer sans attendre la future loi ‘Grand âge’ »

Publié le 17/05/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, France

Mannarino
GM
Geneviève Mannarino, vice-présidente du conseil départemental du Nord chargée de l'autonomie et représentante de l’Assemblée des départements de France à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, a participé activement à la concertation « Grand âge et autonomie » pilotée par Dominique Libault. Point d’étape, un mois et demi après la remise du rapport final.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Agnès Buzyn a annoncé pour l’automne une « grande loi », avec trois priorités issues de la concertation « Grand âge et autonomie » pilotée par le haut fonctionnaire Dominique Libault : la qualité des prises en charge, la baisse du reste à charge en établissement et la revalorisation des métiers du grand âge.

Le point avec la vice-présidente du conseil départemental du Nord Geneviève Mannarino qui y a activement participé et qui représentante l’Assemblée des départements de France à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.

Les déclarations à l’emporte pièce sur la nécessité de travailler plus longtemps pour financer la dépendance, jour de solidarité supplémentaire, recul de l’âge de la retraite… ne nuisent-elles pas au travail de fond qu’a piloté Dominique Libault ?

Je ne ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« On peut commencer sans attendre la future loi ‘Grand âge’ »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement