Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Projet de loi fonction publique à l'Assemblée nationale

Fonction publique : les députés s’écharpent sur l’ouverture aux contractuels

Publié le 17/05/2019 • Par Claire Boulland • dans : A la une, A la Une RH, Actu juridique, France, Toute l'actu RH

capture compte twitter @OlivierDussopt
capture compte twitter @OlivierDussopt
Suspension de séance, rappel au règlement, invitation à lire réellement le projet de loi de transformation de la fonction publique... Les esprits se sont échauffés sur les bancs de l'Assemblée nationale autour de l'ouverture de la fonction publique aux contractuels. La définition de DGS a, elle, été actée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est depuis un peu plus d’un an l’un des plus gros points de frictions entre le gouvernement et certains représentants territoriaux. L’ouverture de la fonction publique aux contractuels était débattue, jeudi 16 mai, en séance publique à l’Assemblée nationale… Et ça a chauffé!

Le groupe socialiste souhaitait insérer un nouvel article dans le statut général des fonctionnaires qui dispose que le recours aux contractuels ne peut avoir pour conséquence d’entraver le développement et le parcours professionnels, la mobilité, la promotion ainsi que l’accès aux différents niveaux de qualification.

« L’élargissement massif de l’ouverture au contrat va avoir pour conséquence d’affaiblir les perspectives de carrière des fonctionnaires au sein de la fonction publique. [Il faudrait plutôt]  se concentrer sur le renforcement de l’attractivité des carrières des fonctionnaires et sur la mise en place de plans de titularisation des agents contractuels », selon l’exposé des motifs de l’amendement qui avait été déposé.

« Il n’y aura aucun intérêt à passer le concours »

Avec ce dispositif, « on comprend qu’il n’y aura aucun intérêt à passer le concours », d’après Valérie Rabault (Tarn-et-Garonne, Socialiste et apparentés). Qui, s’adressant à la rapporteure du projet de texte, Emilie Chalas (Isère, LREM), lance

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fonction publique : les députés s’écharpent sur l’ouverture aux contractuels

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

17/05/2019 09h07

Cessons d’être hypocrites!

Quelle grande collectivité n’a pas son lot de contractuels, y compris dans celles dont l’exécutif est représenté par des membres d’opposition au Gouvernement?

Mais il est vrai que l’on peut s’interroger sur les conséquences de cette loi pour les fonctionnaires.
Comme tout n’est qu’un éternel recommencement, je vais évoquer la scission des PTT avec la mise en place de ce qui est devenu « Orange ».
A l’époque un de mes amis, technicien des PTT, avait fait le choix de conserver son statut de fonctionnaire. C’est simple, depuis cette date il n’a bénéficié d’aucune promotion et il a enduré des moments difficiles car il refusait les propositions faites par sa direction pour entrer dans le nouveau moule: mettre un terme à son statut!

J’espère me tromper. L’avenir le dira.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement