Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Service public

Lutte contre les déserts médicaux : les médecins toujours plus chouchoutés

Publié le 14/05/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

Visite médicale
Fotolia
Les médecins libéraux et la Sécurité sociale ont finalisé un projet d’accord sur le recrutement de 4000 assistants médicaux sur cinq ans destinés à « libérer du temps médical ». Chaque poste sera subventionné à hauteur de 36 000 euros la première année. Par ailleurs, la piste de nouvelles incitations est sur la table.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après quatre mois d’âpres négociations, les médecins libéraux et la sécurité sociale ont abouti le 10 mai à un projet d’avenant à la convention médicale 2016 que les syndicats vont soumettre à leurs instances pour une signature avant le 15 juin – entrée en vigueur en septembre. Il s’agit de mettre en œuvre la promesse du président de la République de financer 4000 assistants médicaux d’ici à 2022. Mi-soignants mi-administratifs, ces nouveaux professionnels viendront à la rescousse des médecins pour leur « libérer du temps médical » et, en contrepartie, leur permettre d’augmenter leur activité. La mesure vise, en effet, à être un levier supplémentaire dans la lutte contre les déserts médicaux. Le poste d’assistant médical, pas encore profilé, pourrait être rempli par les ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Lutte contre les déserts médicaux : les médecins toujours plus chouchoutés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement