Mobilité

Les trottinettes électriques bientôt assujetties au code de la route

Par • Club : Club Techni.Cités, Club Prévention-Sécurité

Trottinettes électriques, gyropodes et autres hoverboards motorisés…qui fourmillent dans les villes vont être encadrés à la rentrée 2019 par le code de la route modifié à cet effet par un décret gouvernemental. Cette évolution de la loi d’orientation des mobilités laissera néanmoins aux maires une marge de manœuvre pour adapter localement la réglementation de ces nouveaux usages.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Circulation interdite sur les trottoirs à défaut d’une amende de 135 €, limitation de vitesse à 25km/h, équipement obligatoire et écouteurs bannis, usage prohibée aux moins de 8 ans…Le gouvernement a décidé de mettre un terme au développement et à l’utilisation « un peu anarchique dans nos villes » selon Elisabeth Borne, la ministre chargée des Transports, des trottinettes, gyropodes et autres hoverboards (skate board motorisés) électriques.

Le 4 mai, la ministre a dévoilé un projet de décret modifiant le code de la route pour encadrer les nouveaux engins de déplacements personnels motorisés (EDPM), qui entrera en vigueur « à la rentrée 2019 ». Le texte vient d’être notifié à la Commission européenne et doit être soumis aux avis du Conseil d’État et du Conseil d’évaluation des normes ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

2  |  réagir

14/05/2019 09h44 - choppin

Suite à mon premier message. l’article de ce jour renforce encore plus mes arguments. L’ensemble des habitants de la planète terre risque de disparaitre et dans le même temps, on perd notre temps à légiférer sur ….les patinettes et les Skate-board. Effarant ! Jusqu’où irons-nous dans l’inconscience et la relativisation des urgences. Tout ça coûte de l’argent public, il faudrait peut être se réveiller!

Signaler un abus
10/05/2019 10h51 - Choppin

Moi, je vois toujours le bon côté des choses. Les trottinettes prenant une telle surface sur la trottoir (tiens 2 t aussi à trottoir, conflit d’usage prévisible) pour servir à 9 personnes disons de moins de 40-50 ans, ce qui laisse un paquet de monde sur…le trottoir. Et puis pour les aveugles, c’est le gadin garanti ! Il est évident que l’air du temps est à la résolution des problèmes et des difficultés de façon individuelle. Quand les services publics disparaissent, il faut bien trouver des solutions. On est libre, n’est ce pas, sauf que cette forme de liberté n’est pas celle qui est définie dans notre constitution. Alors que des élus participent à cette forme de solution qui à l’évidence creuse le trou entre jeunes et vieux, bien portants et personnes diminuées, fasse le terrain de l’individualisme forcené, c’est tout simplement lamentable. Un seul gagnant dans cette histoire: les marchands de trottinettes dont on sait qu’elles ne sont évidemment pazs fabriquées en France. C’est ce que j’appelle personnellement de la croissance négative.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP