logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/620884/aide-sociale-a-lenfance-la-mort-annoncee-des-contrats-jeune-majeur/

PROTECTION DE L'ENFANCE
Aide sociale à l’enfance : la mort annoncée des contrats jeune majeur ?
Rouja Lazarova | France | Publié le 09/05/2019

Vidée de son sens selon les professionnels et les associations d’anciens enfants placés, la proposition de loi de la députée LREM Brigitte Bourguignon visant à renforcer l’accompagnement des jeunes majeurs vulnérables vers l’autonomie a été adoptée le 7 mai à l’Assemblée nationale avec de nombreuses modifications. Elle crée un nouveau dispositif – le contrat d’accès à l’autonomie, cofinancé par l’Etat. Le sénateur (PS) des Hautes de Seine, Xavier Iacovelli, annonce une nouvelle proposition de loi pour l’automne.

Colère, rage, écœurement, sentiment de trahison… « Les mots ne seront jamais assez forts pour décrire ce que nous avons vécu lors du vote d’une proposition de loi que nous avions pourtant soutenue », témoigne Lyes Louffok, ancien enfant placé, membre du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE), devenu figure emblématique de la lutte pour la cause des jeunes majeurs sortant de l’Aide sociale à l’enfance (ASE). « Une grosse déception », pour Michèle Créoff, vice-présidente du CNPE. « Une occasion manquée » pour Antoine Dulin, auteur du rapport « Prévenir les ruptures dans les parcours de la protection de l’enfance » du Conseil économique, social et environnemental (CESE). « Un rendez-vous historique manqué », pour Emmanuelle Ajon, vice-présidence (PS) du département de la ...

POUR ALLER PLUS LOIN