Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Réforme de la fonction publique

La fonction publique en grève ce jeudi 9 mai

Publié le 07/05/2019 • Par Louis Gohin • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

OpenClipart-Vectors-27429
OpenClipart-Vectors-27429 -Pxabay- CC by SA 2.0
Les syndicats appellent à cesser le travail pour protester contre le projet de loi. Ils contestent plusieurs mesures et jugent que leurs propositions n'ont pas été écoutées.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Unanimité contre, côté syndicats. Les branches « fonction publique » de FO, CGT, Solidaires, CFDT, CFTC, CGC, FSU, UNSA et FA ont annoncé une grève pour jeudi, contre le projet de loi pour réformer le secteur.

Les organisations syndicales ont détaillé leurs revendications ce lundi en prévision de l’arrêt du travail.

Problèmes de concertation

Les syndicats jugent leurs propositions insuffisamment prises en compte par le gouvernement et les députés pour amender le projet de loi. « Sur le recours aux contractuels, rien de ce que nous (les syndicats) avons dit ensemble n’a été retenu par le gouvernement », proteste Bernadette Groison, secrétaire générale FSU. Christian Cumin, secrétaire général CFTC FAE, demande de son côté « que le gouvernement travaille avec nous au lieu de nous transmettre un dossier déjà finalisé ».

Les représentants du personnel critiquent le manque de concertation à l’œuvre dans l’élaboration de la réforme. « Il faut que le projet soit débattu avec les salariés et les usagers », affirme Véronique Mao, secrétaire fédérale UFSE CGT. Bruno Collignon, secrétaire général FA FP, ajoute : « Nous avions demandé à différer le projet de loi pour pouvoir intégrer les éléments du Grand débat. Nous n’avons pas été entendus par le gouvernement. »

CAP, contractuels, précarité : les revendications

La réforme des instances de dialogue social est l’une des plus critiquées. « La suppression du CHSCT est un recul sans précédent pour la santé et la sécurité au travail », estime Christian Grolier, secrétaire général UIAFP-FO. L’organisation des CAP en catégories hiérarchiques et non par corps de fonctionnaires constituerait de plus « une complexité de plus », selon lui.

Le recours aux contractuels, jugé néfaste pour « la neutralité et l’indépendance » des agents face « aux pressions politiques et aux lobbies des grandes entreprises », selon les mots de M. Grolier. Pour les syndicats, le projet de loi va vers « moins de service public » avec les suppressions de postes, temps de travail, précarité ou encore les externalisations et MSAP. Luc Farré, secrétaire général UNSA, met en garde contre « une privatisation à terme de la fonction publique ».

« Arrêt total » du projet de loi

« C’est une situation inédite », juge Véronique Mao (CGT) : « le gouvernement est confronté à une opposition de toutes les organisations syndicales à un projet de loi », ajoutant que « le gouvernement continue à marche forcée malgré les annonces d’Emmanuel Macron après le Grand débat, où les citoyens ont plébiscité le service public ». La secrétaire fédérale demande un « arrêt total » de cette loi pour pouvoir en discuter à nouveau ».

Les syndicats prévoient au moins une manifestation par département, soit plus d’une centaine. À Paris, le cortège défilera entre Denfert-Rochereau et Invalides en passant par Montparnasse.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La fonction publique en grève ce jeudi 9 mai

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement