Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Climat-écologie

Transition écologique : Emmanuel Macron passe le dossier aux citoyens

Publié le 03/05/2019 • Par Arnaud Garrigues • dans : actus experts technique, France

Macron bfmtv2
BFMTV
Trois nouvelles instances vont être créées pour cadrer la politique de transition écologique du gouvernement, notamment une assemblée de 150 citoyens qui aura la lourde tâche de définir les mesures les plus pertinentes pour mettre en œuvre cette politique. Pour le chef de l'Etat, c'est sans doute un moyen de déléguer cette responsabilité. Reste maintenant à voir les propositions que cette assemblée devra livrer à la fin de l'année, avant un probable référendum sur ce texte au printemps 2020.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ceux qui attendaient un changement de cap ou un coup d’accélérateur sur la transition écologique à la sortie du Grand débat national en seront pour leurs frais. Le 25 avril, Emmanuel Macron n’a annoncé aucune véritable mesure nouvelle. Alors que ce sujet était l’un des 4 piliers de cette grande consultation nationale, et alors que des milliers sinon des millions de contributions ont été déposés pour faire évoluer la situation, le Président de la République s’est borné à annoncer « un changement de méthode ».

Sans doute échaudé par la vive réaction de la population face à la hausse de la taxe carbone, qui a été l’étincelle enflammant le mouvement des gilets jaunes, il a donc préféré mettre ce dossier entre les mains des citoyens. C’est une nouvelle confirmation d’absence d’une politique globale, qui intègre la question écologique et cherche à accompagner la population dans  cette transition avec un volet social. C’est ce qu’avait pourtant bien compris Nicolas Hulot, qui tenait à cette appellation de « ministère de la Transition écologique et solidaire » (MTES), mais qui n’a jamais vraiment été écouté par le chef de l’Etat et le Premier ministre.

Pour le gouvernement, il sera ainsi plus facile de pousser des mesures qui auront été

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’adresse, outil de connaissance des territoires et levier d’efficacité des politiques publiques

de La Poste Solutions Business

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Transition écologique : Emmanuel Macron passe le dossier aux citoyens

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement