Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé publique

Qu’apporte un contrat local de santé nouvelle génération ?

Publié le 07/05/2019 • Par Isabelle Jarjaille • dans : France

maison de sante
Fotolia
La deuxième génération de Contrats Locaux de Santé (CLS) est sur les rails. Après la première vague de 2011, les Agences Régionales de Santé sillonnent une nouvelle fois les territoires pour embarquer les collectivités dans ce partenariat, déclinaison des projets régionaux de santé. Mais pour quoi faire exactement ? Retours d'expériences.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après une première vague de Contrat Locaux de Santé lancée en 2011, la loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé a lancé la deuxième génération de contrats, signés entre les Agences Régionales de Santé (ARS) et les territoires, essentiellement via les intercommunalités et les Pays. Notamment en Bretagne, où l’ARS évalue actuellement les contrats précédents, avec le Pays de Fougères par exemple, et s’apprête à signer de nouveaux contrats, comme avec le Pays de Saint Malo.

« L’idée de l’ARS Bretagne est de mailler l’ensemble de la région de Contrat Locaux de Santé, sur des territoires représentant entre 50 000 habitants et 150 000 habitants, » explique Anne-Yvonne Even, directrice territoriale de l’Agence en Ille-et-Vilaine.

Les CLS de première génération étaient signés pour une durée de trois ans, alors que la nouvelle génération part sur cinq ans. « C’est une déclinaison du projet territorial de santé, adapté aux spécificités des territoires », précise la directrice. Le contrat est un accompagnement des collectivités par l’ARS, en terme d’ingénierie, avec, par exemple, la prise

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Qu’apporte un contrat local de santé nouvelle génération ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement