logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/620189/mna-55-millions-deuros-par-an-supplementaire-en-ille-et-vilaine/

MINEURS NON ACCOMPAGNÉS
MNA : 5,5 millions d’euros par an supplémentaires en Ille-et-Vilaine
Isabelle Jarjaille | Régions | Publié le 02/05/2019

Le Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine vient d'adopter un nouveau plan pour la prise en charge des mineurs non accompagnés : 5,5 millions d'euros supplémentaires par an, pour atteindre une enveloppe globale de 26,5 millions d'euros dès 2020. Mais Jean-Luc Chenut, son président, en appelle, une nouvelle fois, au soutien de l’État.

mineurs-non-accompagnesLe Conseil départemental a voté, le 25 avril, une augmentation annuelle de 5,5 millions d’euros de l’enveloppe dédiée à la prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA). Avec ce vote, il prend acte de la saturation du plan voté en juin 2017, face à l’augmentation constante du nombre de mineurs non accompagnés.  L’Ille-et-Vilaine dénombrait 492 mineurs en 2017 et déjà 629 en 2018 ( contre 272 en 2014).

« Je ne sais pas jusqu’où ce sera soutenable financièrement, mais c’est de toute façon une dépense à caractère obligatoire, il en va de ma responsabilité pénale, donc on dépensera ce qu’il faut » assène Jean-Luc Chenut, président du département d’Ille-et-Vilaine.

Inventaire du bâti vacant

La nouvelle enveloppe, de 21 millions euros à 26,5 millions d’euros, en année pleine dès 2020, permettra de créer 158 places d’hébergement supplémentaires. Dix places sur le territoire de Fougères, pour des jeunes autonomes ou semi-autonomes, 48 places à Rennes, dont la moitié doit répondre à la saturation du centre de l’enfance, et une centaine de places ailleurs sur le territoire, en fonction du patrimoine départemental susceptible d’être mobilisé.

« Nous sommes en train de faire l’inventaire du bâti vacant. Mais il faut surtout faire de

POUR ALLER PLUS LOIN