Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mineurs non accompagnés

MNA : 5,5 millions d’euros par an supplémentaires en Ille-et-Vilaine

Publié le 02/05/2019 • Par Isabelle Jarjaille • dans : Régions

mineurs-non-accompagnes
Laiotz / Adobe Stock
Le Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine vient d'adopter un nouveau plan pour la prise en charge des mineurs non accompagnés : 5,5 millions d'euros supplémentaires par an, pour atteindre une enveloppe globale de 26,5 millions d'euros dès 2020. Mais Jean-Luc Chenut, son président, en appelle, une nouvelle fois, au soutien de l’État.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le Conseil départemental a voté, le 25 avril, une augmentation annuelle de 5,5 millions d’euros de l’enveloppe dédiée à la prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA). Avec ce vote, il prend acte de la saturation du plan voté en juin 2017, face à l’augmentation constante du nombre de mineurs non accompagnés.  L’Ille-et-Vilaine dénombrait 492 mineurs en 2017 et déjà 629 en 2018 ( contre 272 en 2014).

« Je ne sais pas jusqu’où ce sera soutenable financièrement, mais c’est de toute façon une dépense à caractère obligatoire, il en va de ma responsabilité pénale, donc on dépensera ce qu’il faut » assène Jean-Luc Chenut, président du département d’Ille-et-Vilaine.

Inventaire du bâti vacant

La nouvelle enveloppe, de 21 millions euros à 26,5 millions d’euros, en année pleine dès 2020, permettra de créer 158 places d’hébergement supplémentaires. Dix places sur le territoire de Fougères, pour des jeunes autonomes ou semi-autonomes, 48 places à Rennes, dont la moitié doit répondre à la saturation du centre de l’enfance, et une centaine de places ailleurs sur le territoire, en fonction du patrimoine départemental susceptible d’être mobilisé.

« Nous sommes en train de faire l’inventaire du bâti vacant. Mais il faut surtout faire de

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’adresse, outil de connaissance des territoires et levier d’efficacité des politiques publiques

de La Poste Solutions Business

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

MNA : 5,5 millions d’euros par an supplémentaires en Ille-et-Vilaine

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement