Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Education : les collectivités lassées par les annonces à répétition

Publié le 23/04/2019 • Par Michèle Foin • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, France

AdobeStock_104330101_zadorozhna
zadorozhna / Adobe Stock
Dans l’allocution que devait présenter Emmanuel Macron le 15 avril, il était question d’éviter toute fermeture d’école d’ici à la fin du quinquennat, et de ne pas dépasser 24 élèves par classe de la grande section au CE1. Des annonces que l’Association nationale des directeurs d’éducation des villes et le Réseau français des villes éducatives accueillent avec suspicion, dans l’attente d’une véritable vision pour l’école.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Il y a d’abord eu la cantine à 1 euro et le petit déjeuner gratuit lancés par Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Santé et des solidarités le 7 avril, puis l’annonce par la ministre des sports Roxana Maracineanu, le 14 avril dans une interview au Parisien, d’un « plan aisance aquatique ». Enfin, Emmanuel Macron devait annoncer lundi 15 avril, un moratoire sur les fermetures d’écoles d’ici à la fin du quinquennat, ainsi qu’un effectif maximal de 24 élèves pour toutes les classes de grande section de maternelle, de CP et de CE1.

  • Cantine à 1 euro : l’AMF dénonce un effet d’annonce
  • Ce que mijote Emmanuel Macron pour les collectivités et la fonction publique

Déclarations à la chaîne

« Nous sommes las des déclarations à la chaîne, sans concertation avec les élus. J’ai du ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Gazette pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Education : les collectivités lassées par les annonces à répétition

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement