Plans autoroutiers - Chasse - Biométhane - Perturbateurs endocriniens... toute l'actu de la semaine

Revue de presse

Plans autoroutiers – Chasse – Biométhane – Perturbateurs endocriniens… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

Cerema

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 13 au 19 avril sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

Sans concession – La Cour des comptes a rendu public un référé adressé aux ministres de la Transition écologique et des Transports concernant les trois derniers plans de relance autoroutiers. Comme l’explique Le Moniteur, l’institution dénonce en particulier les allongements des durées de concession accordés aux concessionnaires en échange de travaux qui, pourtant, ne figuraient pas dans la convention signée entre ces sociétés et l’Etat. Si la Cour des comptes reconnaît un avantage à cette méthode (ne pas débloquer de fonds publics), elle stigmatise le fait de repousser sans cesse la remise en concurrence des concessions. Et constatant la « position de faiblesse » des pouvoirs publics, la Cour recommande de fixer par décret les critères permettant d’apprécier le caractère compensable de ces opérations [lire aussi notre article].

Chasse gardée – Le projet de loi visant à créer l’Office français de la biodiversité a connu une modification importante lors de son examen au sénat. Comme le rappelle Le Monde, alors que cette nouvelle structure devait fusionner les missions de l’Agence française pour la biodiversité et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, les chasseurs ont su user de leur influence. Contre l’avis de la secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon, celle-ci a en effet été rebaptisée Office français de la biodiversité et de la chasse. Et des mesures concrètes y ont été apportées telles que la prolongation de la période de chasse aux oiseaux migrateurs, ou des sanctions contre des citoyens qui entraveraient le déroulement d’une chasse… Le texte doit encore être examiné en commission mixte paritaire.

Plein gaz – Le think tank France biométhane a publié l’observatoire annuel de la filière pour l’année 2018. Cité par Environnement magazine, il révèle notamment que 32 nouveaux site d’injection ont été implantés l’an dernier, ce qui représente une augmentation de 73% par rapport à 2017. Avec 84 unités actuellement en service (pour une capacité totale d’injection de 1 320 GWh/an), la filière française est la plus dynamique d’Europe. Les acteurs du secteur s’inquiètent cependant de la place du biométhane dans le projet de PPE qui, selon l’observatoire, « revoit à la baisse les ambitions de développement » [lire aussi notre article].

Eau trouble – Après avoir épluché des milliers de données publiques, l’association Générations futures révèle avoir retrouvé des traces de substances suspectées d’être des perturbateurs endocriniens dans des lacs et rivières françaises. Un article publié sur le site Sciences et avenir explique que c’est en utilisant les relevés d’observation de la qualité des cours d’eau que l’association a pu recenser « un total de 232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens ». L’ONG a même publié une cartographie des substances retrouvées.

Rhônexpress – Selon Le Progrès, la métropole lyonnaise veut renégocier le contrat de concession du Rhônexpress, la navette qui relie l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry et la gare Part-Dieu. Aujourd’hui, ce contrat assure au concessionnaire, Vinci, le monopole d’une ligne aux tarifs jugés excessifs (l’une des plus chères d’Europe entre un aéroport et le centre-ville). Les objectifs de la métropole sont, justement, de baisser les prix, d’améliorer la desserte de l’est lyonnais et de développer des solutions alternatives pour rejoindre l’aéroport.

Ascenseurs – Un article du site CNews présente une initiative de l’association Plus sans ascenseur et porté par le département de Seine-Saint-Denis : pour pallier aux pannes d’ascenseurs répétées dans les HLM, des monte-escaliers mobiles pourront être installés dans les immeubles gérés par le bailleur social Seine-Saint-Denis Habitat.

Port maritime – Après avoir dressé le bilan de l’année 2018, le président du directoire du Grand Port maritime de la Guadeloupe a présenté les grands axes stratégiques pour la période 2019-2023. Comme le rapporte L’Antenne, le port vise tout d’abord à être autosuffisant en énergie. Il ambitionne également de mener des actions pour protéger la biodiversité en tenant compte aussi des changements climatiques.

Et aussi…

A l’initiative de la Ligue de football professionnel et de WWF France, un spot pour sensibiliser les supporters à la protection de la biodiversité et pour réduire l’empreinte environnementale des clubs sera diffusé dimanche 21 avril avant le match Toulouse-Lille [La Dépêche] ;

Pour enrayer l’usage des pesticides de synthèse, un préfet a été nommé pour coordonner différentes actions du plan Ecophyto dans les régions [Le Monde] ;

Productrices d’énergie et composées de produits recyclés, les routes de demain serviront aussi à recharger les véhicules [Le Parisien].

 

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP