Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transition écologique

Les déchets, un sujet aussi inflammable que le carburant

Publié le 23/04/2019 • Par Fabienne Nedey • dans : France

dechets_corr
par illustrez-vous
Les collectivités, asphyxiées par une forte hausse de la fiscalité sur l'enfouissement et l'incinération des déchets qui s'annonce, sont, par ailleurs, sommées d'atteindre des objectifs très élevés en matière de tri et de recyclage. La loi de transition énergétique - ou les ambitions du gouvernement - imposent, en 2025, le tri à la source des biodéchets, la tarification incitative et l'atteinte de 100% de recyclage des plastiques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Déchets : les collectivités dans l'impasse

Diminution de l’enfouissement, tri de l’ensemble des emballages en plastique, séparation à la source des biodéchets, financement incitatif… Les objectifs de gestion des déchets ont été définis très précisément par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015.

Officiellement, c’est pour soutenir ces priorités qu’une forte hausse de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) a été inscrite dans la loi de finances pour 2019. Pour rappel, cette taxe est notamment acquittée par les collectivités territoriales gestionnaires des services des déchets pour chaque

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article fait partie du Dossier

Déchets : les collectivités dans l'impasse

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les déchets, un sujet aussi inflammable que le carburant

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

24/04/2019 06h49

Ah cette TGAP que ne fait-elle pas dire?

Sur la forme, la mise en place de cette taxe présente un intérêt: il est facile de manier le bâton pour faire revenir les moutons dans le droit chemin!
Mais en prenant le problème par l’autre bout, on peut aussi penser que l’on s’égare avec cette taxe.

Je suis né à une époque lointaine où les plastique n’était pratiquement pas utilisé! On récupérait même les bouteilles qui étaient consignées. En les ramenant au magasin qui avait vendu le produit, on recevait quelques centimes bien utiles pour acheter des bonbons.

On pourrait alors se dire pourquoi ne pas revenir à ce bon vieux temps: que l’Etat rende la consigne obligatoire et oblige également les établissement à reprendre les emballages vides.

Vous verrez que très rapidement il y aura moins d’emballages!

Ah j’oubliais, on ne peut pas interdire aux industriels de produire des sur-emballages qui ne servent à rien. Comme dirait Coluche: Ah bon, pourquoi?
M. le Président la balle est dans le camp de votre Gouvernement.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement