Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

AMIF : Julien Denormandie brosse les maires d’Ile-de-France dans le sens du poil

Publié le 18/04/2019 • Par Pascale Tessier • dans : France

CONGRES-debat-numerique-Denormandie
fabien calcavechia
Faute de pouvoir commenter les annonces d'Emmanuel Macron, reportées à cause de l'incendie de Notre-Dame, le ministre de la Ville et du Logement s'est montré à l'écoute des maires qui jugent l'État "hors sol".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ce devait être une explication de texte faisant suite aux annonces de la veille du Président de la République. Mais face aux maires franciliens, mardi après-midi au salon de l’association des maires d’Ile-de-France (AMIF) à Paris, Julien Denormandie n’a pu assurer le service après-vente convenu, faute d’intervention préalable du chef de l’État.

Bien qu’il ne se soit laissé aller à aucune confidence et n’ait rien laissé transparaître de sa connaissance des mesures à venir, le ministre de la Ville et du Logement ne s’est pas défilé et a assuré la prestation, face à des maires un peu courts en arguments, de fait.

Aux côtés de Stéphane Beaudet, maire d’Evry-Courcouronnes (Essonne) et président de l’AMIF et de Jacques Drouhin, maire de Flagy (Seine-et-Marne) et référent de la commission ruralité au sein de l’AMIF, il a dit son attachement au fait que les contributions au Grand débat laissent apparaître le constat que

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

AMIF : Julien Denormandie brosse les maires d’Ile-de-France dans le sens du poil

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement