Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Restauration collective

Dans les cantines, exit le plastique, osons le noyau d’avocat !

Publié le 26/04/2019 • Par Hélène Lerivrain • dans : actus experts technique, Innovations et Territoires, Régions

cantine-scolaire
AdobeStock
Un syndicat intercommunal girondin pilote une concertation nationale sur la fin de l’usage du plastique dans la restauration collective.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Sivu Bordeaux-Mérignac (Gironde) 315 000 hab.] La question n’est plus de savoir s’il faut sortir le plastique des cantines, mais comment s’y prendre et, surtout, par quoi le remplacer. C’est pour tenter de répondre à ces interrogations qu’un groupe de travail dédié aux conditionnements a été créé en mai 2017 au sein de l’Association nationale des directeurs de la restauration collective (Agores).

« C’est une initiative du syndicat intercommunal à vocation unique (Sivu) Bordeaux-Mérignac, interpelé localement par le collectif Cantine sans plastique », explique Christophe Hébert, président de l’Agores. Depuis, une quinzaine de collectivités, elles aussi confrontées à la question des barquettes et poches en plastique utilisées en cuisson sous vide, ont rejoint cette concertation.

Céramique, verre…

« L’enjeu est d’avancer collectivement sur cette problématique à laquelle toutes les équipes sont confrontées, de sortir le débat du local pour lui donner une dimension plus importante », précise Christophe Hébert. L’échéance est en effet connue. Au nom de la lutte contre les perturbateurs endocriniens, dans le cadre de la loi « Egalim »(1), les contenants alimentaires en plastique seront interdits en 2025 dans les cantines scolaires et universitaires. « Il n’y a pas de produit plus réglementé que le plastique alimentaire, prévient Christophe Simon, directeur du Sivu Bordeaux-Mérignac. Il ne s’agit donc pas d’aller trop vite. »

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dans les cantines, exit le plastique, osons le noyau d’avocat !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement