Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Dépendance

Autonomie à domicile : la France des inégalités

Publié le 15/04/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

Ehpad
adobestock
Pour la première fois, une enquête nationale, menée par la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, photographie la perte d’autonomie des personnes âgées de plus de 75 ans vivant à domicile, sous le prisme des disparités entre départements. Les disparités sont flagrantes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dans quels départements les personnes âgées de plus de 75 ans vivant chez elles ont-elles le plus (ou le moins…) de difficultés à marcher, se laver, voir, entendre, se concentrer plus de 10 minutes, se souvenir de choses importantes… ? La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publie une enquête inédite sur la perte d’autonomie des personnes âgées, sous l’angle de la disparité entre départements. Une situation déjà mise en évidence dans une précédente enquête « Vie quotidienne et santé » (VQS) de 2014, réalisée auprès de 170 000 seniors de plus de 60 ans vivant à domicile.

A partir des réponses aux 24 questions posées, cette enquête VQS 2014 avait permis de décrire, département par département, les limitations fonctionnelles (physiques, sensorielles et cognitives), restrictions d’activité, ou aide reçue, et de dégager quatre grands groupes de séniors, du I (les plus autonomes) au IV (les plus dépendants). La nouvelle étude en retient les résultats pour les plus de 75 ans, seuil d’âge plus pertinent, et les décline département par département, en couvrant plusieurs dimensions de la perte d’autonomie

Part des seniors âgés de 75 ou plus vivant à domicile en groupe IV VSQ : la prévalence moyenne des personnes âgées très dépendantes au niveau national est de 12 %.Part des seniors âgés de 75 ou plus vivant à domicile en groupe IV VSQ : la prévalence moyenne des personnes âgées très dépendantes au niveau national est de 12 %.

Cartes et tableaux départementaux à l’appui, l’enquête décline des données sur les limitations d’activité générales, l’implication de l’entourage et le recours à l’aide professionnelle. Un constat : dans l’Ouest de la France (Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire), jusqu’aux départements de l’Ouest de l’Ile-de-France, les prévalences de la perte d’autonomie à domicile sont faibles. Elles s’accompagnent d’un faible recours à l’aide professionnelle et de l’entourage.

À l’inverse, le nord et le nord-est de la France, et une grande partie de la moitié sud de la France, combinent de fortes prévalences de la perte d’autonomie à domicile et un fort recours à l’aide. Les limitations cognitives sont plus fréquentes dans les départements du sud, alors que les prévalences des limitations physiques sont plus élevées dans le nord et le nord-est de la France.

Un quart des départements français ont une prévalence de la dépendance à domicile inferieure à 9,8 % et, à l’inverse, un quart supérieure à 13,4 %. Les départements ultra-marins sont partout dans le rouge. La prévalence est maximale (24 %) en Guadeloupe, plus de trois fois plus que celle du Morbihan (7 %).

L’influence de la politique d’aide et d’action sociales des départements

Les facteurs explicatifs ? D’emblée, les auteurs, Mathieu Brunel et Amélie Carrère, l’écrivent dans les premières lignes de la publication : « les collectivités locales ont en charge l’aide et l’action sociales en direction des personnes âgées en perte d’autonomie. Ces politiques peuvent influencer, de façon directe l’offre d’aide à destination des personnes âgées mais aussi, indirectement, la demande d’aide ou le besoin que ce soit à domicile ou en institution. En effet, les départements orientant leur politique gérontologique vers le domicile, notamment avec des financements plus grands de la prise en charge ou une meilleure offre de service, peuvent induire un besoin plus fort à domicile lié à un moindre recours à l’institutionnalisation. »

Les autres facteurs explicatifs

En revanche, d’autres liens de causalité sont nets, et déjà bien documentés dans le domaine de la santé… mais pas que. Ainsi les départements où le taux de pauvreté́ est élevé́ sont ceux où les incapacités à domicile sont elles aussi plutôt élevées, surtout pour ce qui concerne les limitations cognitives. Cela confirme plusieurs études gérontologiques récentes qui ont mis en évidence une relation négative entre les limitations cognitives et le niveau de diplôme, lui-même lié aux revenus et donc à la pauvreté́.

Sans grande surprise non plus, et si l’on retient le critère des professions et catégories socioprofessionnelles, les départements où les prévalences des incapacités sont les plus faibles concentrent davantage d’anciens cadres ou professions intermédiaires  et, à l’inverse les incapacités à domicile sont plus fréquentes dans les départements où vivent davantage d’anciens ouvriers, employés ou agriculteurs.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Autonomie à domicile : la France des inégalités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement