Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

comptabilité

Comptabilité analytique, une méthode longue et complexe

Publié le 13/08/2019 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Dossiers finances, France

AdobeStock_155102843_Kurhan
Kurhan / Adobe Stock
Mieux vaut favoriser une comptabilité analytique a priori qu’a posteriori. Pour ce faire, des outils existent. Deuxième volet de notre dossier.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

La comptabilité analytique, utile mais pas magique
  • Aujourd’hui, la comptabilité appliquée aux communes – dite M14 – rend obligatoires trois types de données : le chapitre (charges à caractère général, charges de personnel, etc.), la nature de la dépense (prestation de service, habillement, gaz…) et, pour les communes de plus de 3 500 habitants, la fonction (culturelle, scolaire, etc.). Cette dernière étant peu utilisée et incomplète.

« Si une maison de quartier n’a qu’une vocation sociale, ses dépenses relèvent de la fonction sociale, mais si elle a également une vocation éducative et administrative, cette dernière l’emporte au niveau comptable », explique Valérie Mora, directrice des finances et du contrôle de gestion à la ville d’Eragny.

« La fonction est un embryon de comptabilité analytique, confirme Christophe Michelet ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article fait partie du Dossier

La comptabilité analytique, utile mais pas magique

2 / 2

Sommaire du dossier

  1. Comptabilité analytique, une méthode longue et complexe
  2. La comptabilité analytique, utile mais pas magique

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comptabilité analytique, une méthode longue et complexe

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement