Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement local

Le Label French Tech deuxième génération est lancé

Publié le 12/04/2019 • Par Baptiste Cessieux • dans : France

french-tech-2019-une
Twitter French Tech
Elles sont 13 capitales et 38 communautés à bénéficier de la nouvelle labellisation French Tech. À travers cette grue rouge, l’État reconnaît la capacité des collectivités à créer de la valeur à partir de leur propre tissu technologique. Pas de recette miracle : chaque territoire s’appuie sur ses spécificités de recherche et d’enseignement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La French Tech rentre dans sa deuxième phase. Le 3 avril 2019, 13 « capitales » et 38 « communautés » ont été labellisées par l’État. Pour Estelle Keroval, directrice du Technopole de Lannion, qui est à la fois communauté et membre d’une capitale, il s’agit d’une reconnaissance. « Cela démontre notre dynamisme et notre capacité à porter des success-story au niveau national. La French Tech nous apporte un effet levier : elle prouve l’écosystème favorable de notre territoire pour le développement économique à partir de nouveaux usages ou de nouvelles technologies. »

Les « capitales », qui peuvent contenir une ou plusieurs communautés, démontrent particulièrement les vertus de cet écosystème en remplissant plusieurs critères. Elles possèdent un « bâtiment totem », lieu identifié de la French Tech. Elles emploient trois personnes à temps plein pour animer les différents programmes du label. Et elles alignent chacune cinq entreprises ayant réussi leur transformation de « jeunes pousses » en véritables entreprises technologiques.

50 % de com’, 50 % d’action

Récompense de la première phase : tout le monde connaît la French Tech. Mais bien peu savent

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Label French Tech deuxième génération est lancé

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement