Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Montagne

Faut-il conforter la politique de l’Union européenne en direction des territoires de montagne ?

Publié le 12/04/2019 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Réponse du ministère de l’Europe : La France assurera la présidence, dans les deux années à venir, les présidences de la Convention alpine et de la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine (SUERA). Ces deux présidences distinctes, dont les dates se recoupent, permettront à la France de rappeler son attachement à la coopération régionale et plus particulièrement au développement de la région alpine. Le Comité de massif des Alpes est pleinement associé à la préparation respective des présidences françaises de la Convention alpine et de la SUERA. Le Comité a d’ailleurs créé en son sein un groupe de travail sur les problématiques européennes et internationales afin de préparer spécifiquement ces présidences.

Sur les sujets relatifs au transport, le groupe de travail « transports » de la Convention alpine continue ses travaux, notamment consacrés à la question du report modal du fret alpin. L’élaboration du programme de la présidence française de la SUERA fera l’objet, en 2019, d’un vaste travail de l’État et des régions, en association étroite avec les collectivités infrarégionales, dont les départements, et de la société civile. La bonne articulation de cette présidence avec celle de la Convention alpine sera également au centre des réflexions.

Enfin, s’agissant du groupe ad hoc « population et culture »de la Convention alpine, sa disparition n’a pas entraîné pour autant l’abandon des sujets qu’il abordait. Ceux-ci font désormais partie du programme pluriannuel de travail de la Convention et sont concrétisés par diverses initiatives indépendantes comme le Parlement des jeunes, le festival « Lire les montagnes » ou encore la tournée annuelle des journalistes, qui vise à mieux leur faire connaitre les Alpes.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Faut-il conforter la politique de l’Union européenne en direction des territoires de montagne ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement