Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lutte contre les déserts médicaux

Déserts médicaux : les sept propositions de l’APVF et Villes de France

Publié le 11/04/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

infirmiere-sante-medecine
Robert Kneschke / AdobeStock
Petites et moyennes villes se rejoignent pour demander au gouvernement d’autres mesures pour lutter contre la désertification médicale. La situation atteint une gravité unanimement soulignée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Les campagnes ont été les premières touchées, mais elles ne sont pas les seules frappées, les villes aussi » a rappelé, s’il en était besoin, Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse, lors d’un colloque sur la désertification médicale organisé le 10 avril par l’Association des petites villes de France (APVF), Villes de France qu’il vice-préside, et la Mutuelle nationale des territoires. « Le pire est à venir » ; cette phrase a ponctué les interventions à la tribune.

Territoires prioritaires de santé

Pour la première fois, l’APVF et Villes de France ont formulé sept propositions communes avant l’examen par les sénateurs du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé adopté le 26 mars par les députés :

  • Non-conventionnement par la Sécurité sociale des praticiens dans les zones « en sur-numéraire » à partir d’un seuil à fixer ;
  • Création de « Territoires prioritaires de santé » à l’image des «quartiers prioritaires » de la politique de la ville ;
  • Développement de la mutualisation des praticiens hospitaliers dans les bassins de vie ;
  • Augmentation des formations de maîtres de stage dans les zones sous-denses afin de s’assurer que davantage d’étudiants en médecine puissent effectuer des stages dans ces territoires ;
  • Expérimentation du concept de

    [60% reste à lire]

    Article réservé aux abonnés

    Gazette des Communes

    Mot de passe oublié

    VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

    Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

    Je m’abonne

    Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déserts médicaux : les sept propositions de l’APVF et Villes de France

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement