logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/617036/ces-elus-vent-debout-contre-leolien/

ENERGIE
Ces élus vent debout contre l’éolien
Géraldine Langlois | actus experts technique | France | Publié le 17/04/2019 | Mis à jour le 10/04/2019

Tripler l’énergie éolienne produite d’ici à 2030 ? « Pas chez moi ! » répondent ces responsables de collectivités territoriales à l'image de Xavier Bertrand, président du conseil régional des Hauts-de-France et de Dominique Bussereau, président du conseil départemental de la Charente-Maritime.

Wind Farm

«Mais foutez-nous la paix avec les éoliennes ! Ça coûte les yeux de la tête, ça ne crée pas d’emploi et ça détruit nos paysages », a tonné Xavier Bertrand, président du conseil régional des Hauts-de-France, en août 2018. Une déclaration de guerre à toute nouvelle installation éolienne sur son territoire, même si la région n’a pas le pouvoir de l’empêcher… Dominique Bussereau, président du conseil départemental de la Charente-Maritime et de l’Assemblée des départements de France, lui a embrayé le pas.

Excédé par l’excès

« Je n’ai pas d’opposition de principe à l’éolien terrestre mais à l’excès d’éolien dans certaines zones, pointe-t-il. L’accumulation de projets entraîne une forme de révolte des habitants. » Selon lui, leur grand nombre a un impact négatif sur l’attractivité des territoires sur les plans touristique, visuel et environnemental. Au point qu’il a proposé un « moratoire » de deux ans sur l’installation de nouvelles éoliennes en Charente-Maritime, adopté par l’assemblée départementale le 22 mars. Un geste symbolique, mais qui vise à donner le temps à la collectivité « d’établir un schéma de développement durable » axé sur une alternative à l’éolien, comme le solaire. Et d’encadrer les démarches de promoteurs « sans foi ni loi ».

POUR ALLER PLUS LOIN