logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/616646/dans-le-maine-et-loire-la-metamorphose-des-bords-de-riviere-profite-a-tous/

CADRE DE VIE
Dans le Maine-et-Loire, la métamorphose des bords de rivière profite à tous
Nathalie Da Cruz | Innovations et Territoires | Régions | Publié le 16/04/2019 | Mis à jour le 09/04/2019

L’entrée de ville au sud de Cantenay-Epinard, le long de la Mayenne, n’était pas valorisée et ne donnait pas envie de s’y arrêter, nécessitant des travaux de « renaturation ». Sa reconfiguration bénéficie aujourd’hui aux touristes et aux habitants, qui disposent d’un lieu de balade, mais aussi à l’économie locale. La commune a remis ces espaces en bord de rivière à l’état naturel, tels qu’ils étaient il y a deux siècles, tout en développant l’offre de tourisme et de loisirs.

Cantenay-Epinar_bord de Mayenne

[Cantenay-Epinard, Maine-et-Loire, 2 200 hab.] C’est en mai 2016 que les nouveaux bords de Mayenne ont été inaugurés à Cantenay-Epinard, commune située au nord d’Angers. A l’entrée sud de la ville, ce qui rassemblait autrefois des espaces bitumés et des parkings s’est métamorphosé en un site « renaturé », sur un kilomètre de long, ouvert à la balade, aux bicyclettes, aux piétons… Aujourd’hui, une piste cyclable a vu le jour, de même qu’un ponton flottant pouvant accueillir 20 bateaux. Un petit bâtiment composé d’un point d’accueil et d’information et de sanitaires a aussi été édifié. Le passage de la véloroute La Francette, sur l’autre rive, attire de nombreux vélotouristes. Il leur suffit d’emprunter la passerelle pour se rendre du côté de Cantenay-Epinard.

Pôle touristique des basses vallées angevines

De plus, le long de la Mayenne, le restaurant Le Chat qui pêche a ouvert ses portes. Il sert plus de 5 000 couverts en six mois, entre avril et fin septembre. « Les gens de passage viennent dans la commune, empruntent la piste cyclable et se baladent sur nos chemins de randonnée », constate le maire, Marc Cailleau. Mais ces nouveaux aménagements sont aussi utiles aux Cantenaysiens. A proximité du restaurant a émergé un ensemble socioculturel baptisé La Passerelle, qui héberge une médiathèque et une petite salle pour des conférences, réunions ou spectacles, d’une capacité d’accueil de 100 personnes. Une métamorphose qui, fin 2018, a valu à la ville le Prix spécial

CHIFFRES CLES

3,8 M€ : C’est le budget global, hors taxe, du réaménagement des bords de la Mayenne à Cantenay-Epinard. Ont participé l’Europe, à travers le Feder, la région Pays de la Loire, le conseil départemental de Maine-et-Loire et la communauté urbaine Angers Loire métropole (qui a apporté 350 000 € pour déployer le pôle culturel La Passerelle).

Partenaires : Agence Vu d’ici – urbanisme et paysage, bureaux d’études Althis et Pragma, atelier d’architecture Belenfant et Daubas, conseil départemental pour la RD 107, Alter services, maître d’ouvrage délégué.


POUR ALLER PLUS LOIN