Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Emmanuel Macron boucle son tour de France

Publié le 05/04/2019 • Par Romain Gaspar • dans : France

Capture macron1
JCR
Pour sa dernière étape dans son périple en Corse, le 4 avril, Emmanuel Macron a fait le teasing de son "agenda rural" et défendu les mesures de la loi santé pour combattre les déserts médicaux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cette quinzième et dernière étape du grand débat s’annonçait comme la plus difficile pour Emmanuel Macron. Le président de la République s’est installé dans le village de Cozzano en Corse.

Si le chef de l’Etat a été applaudi par son auditoire, restreint, dans le village montagnard à une heure de route d’Ajaccio, il a provoqué la colère à distance des dirigeants nationalistes au pouvoir, le président autonomiste du conseil exécutif Gilles Simeoni et le président de l’Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni, qui ont boycotté la réunion.
Les deux hommes l’ont invité à s’exprimer devant les élus de l’Assemblée de Corse, ce qu’Emmanuel Macron a aussitôt refusé, en leur proposant de les rencontrer à Cozzano ou à Paris. Refus en retour. En réaction, certains commerçant ont baissé les rideaux de fer et ont participé à l’opération « île morte », « isula morta ».

160 maires ont tout de même répondu présent sur les 360 élus locaux invités pour discuter pendant cinq heures avec le chef de l’Etat. Au programme de cet ultime grand débat :

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emmanuel Macron boucle son tour de France

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement