Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

budgets 2019

Métropoles : délicate maîtrise des dépenses de fonctionnement

Publié le 09/04/2019 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

budget-contraint
AdobeStock
2019 correspond au premier budget en année pleine depuis l'adoption de la contractualisation financière avec l’État, ce qui en fait un exercice placé sous le signe de contraintes exigeantes en matière de dépenses de fonctionnement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Il est plus difficile d’entrer dans le cadre de la contractualisation  que de faire face à la baisse des dotations », tranche Thierry Hory, vice-président (LR) en charge des finances à Metz Métropole. En effet, la contractualisation ne s’intéresse qu’à la maîtrise des dépenses de fonctionnement du budget principal en deçà du fameux taux de 1,2 % (bonifié pour certaines collectivité), et ce en dehors de toute considération sur l’équilibrage des dépenses par des recettes en croissance.

En 2018, le défi semble avoir été relevé, parfois au prix de retraitements demandés à la préfecture. « Presque 2 millions de dépenses hors périmètre ont été effacées, ce qui nous a permis de couvrir le dépassement qui servait à une progression des dépenses de fonctionnement de 1,37 ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Métropoles : délicate maîtrise des dépenses de fonctionnement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement