Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la délinquance

« Aucun sport n’est épargné par les violences physiques et verbales »

Publié le 02/05/2019 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

IMG-1051
Nathalie Perrier
Patrick Karam est vice-président de la région Ile-de-France, chargé des sports, des loisirs, de la jeunesse et de la vie associative. Il déploie depuis deux ans un arsenal de mesures pour lutter contre les violences physiques et verbales et prévenir la radicalisation dans le monde sportif francilien. Il a répondu aux questions de La Gazette.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La presse fait régulièrement état d’incidents pendant ou après des matchs de foot, de boxe… Les violences sont-elles en augmentation ?

Nous ne disposons pas encore à la Région d’outil pour quantifier précisément le phénomène. Mais, les violences verbales et physiques augmentent. Nous avons de nombreuses remontées du terrain qui en font état. Et, même si ces violences sont plus présentes dans les sports populaires comme le football ou les sports de combat, aucun sport n’est épargné. Cela prend différentes formes : ce sont des insultes, des humiliations, des bizutages, des comportements agressifs, des coups, des violences sexuelles, des propos racistes, homophobes…

Vous financez les ligues et les comités sportifs d’Ile-de-France, soit 19 300 clubs et 2,4 millions de licenciés ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Aucun sport n’est épargné par les violences physiques et verbales »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement