Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

Radicalisation : le gouvernement nomme un nouveau collège scientifique

Publié le 04/04/2019 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu prévention sécurité, France

COSPRAD
sg-cipdr
Deux ans à peine après sa création, le Conseil scientifique sur les processus de radicalisation voit une partie de ses membres renouvelée. Les chercheurs accrédités pourront désormais accéder aux 11000 fiches issues du Fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Répondant à une demande de longue date formulée par les universitaires,  le Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nunez a annoncé le 2 avril « l’ouverture à la recherche scientifique du Fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) ». Dorénavant, « ce sont plus de 11 000 fiches qui seront rendues accessibles à une équipe de chercheurs accrédités avec un véritable niveau d’informations qualitatives et utiles à la compréhension des phénomènes de radicalisation » a-t-il déclaré.

A ses côtés, la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a pour sa part annoncé le financement annuel de 5 doctorats fléchés sur les problématiques de radicalisation.

Les deux représentants du gouvernement s’exprimaient à l’occasion de l’installation du nouveau conseil scientifique sur les processus de radicalisation (COSPRAD) tel qu’il ressort d’un arrêté publié au Journal officiel du 22 mars 2019. Ce conseil, très discret depuis sa création officielle en mai 2017, se donne pour objectif d’« actualiser en permanence tout ce qui relève du domaine de la recherche » sur la lutte contre la radicalisation. C’est ce que déclarait alors, dans un entretien à la Gazette, son vice-président, Jean-François Balaudé, président de l’Université Paris-Nanterre.

Selon un bilan d’activité 2018, élaboré par l’Institut national des hautes études de sécurité et de justice (INHESJ) qui en assure le secrétariat, le conseil s’est en effet investi dans le recensement des recherches sur les processus de radicalisation. Ainsi, à la fin 2018, 300 chercheurs français travaillant sur ces questions avaient été recensés ainsi que 600 publications et 120 thèses.

Une application numérique destinée aux acteurs publics est également en développement. Ministères, préfectures, collectivités territoriales et associations pourront y localiser les chercheurs de leurs régions travaillant sur les questions de radicalisation.

La nouvelle composition du COSPRAD

En qualité de président d’université :

  • M. Jean-François BALAUDÉ ;

En qualité de représentants d’élus locaux :

  • M. Alexandre TOUZET, assemblée des départements de France ;
  • Mme Nathalie KOENDERS, association France urbaine ;
  • Mme Chantal CUTAJAR, association des maires de France ;
  • Mme Naïma CHARAÏ, association régions de France ;

En qualité de personnalités qualifiées :

  • Mme Nadia MARZOUKI ;
  • M. Itzhak FRIED ;
  • Mme Anne-Laure ZWILLING ;
  • Mme Isabelle SOMMIER ;
  • M. Bernard ROUGIER ;
  • M. Farhad KHOSROKHAVAR ;
  • M. Michel WIEVIORKA ;
  • Mme Claire DE GALEMBERT ;
  • Mme Nadjet ZOUGGAR ;
  • M. Sami ZEGNANI ;
  • M. Marc-Antoine PEROUSE de MONTCLOS ;
  • M. Xavier CRETTIEZ ;
  • Mme Marie Rose MORO.

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Radicalisation : le gouvernement nomme un nouveau collège scientifique

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement