logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/616187/les-montants-individuels-de-dotations-pour-2019-sont-mis-en-ligne/

DOTATIONS
Les montants individuels de dotations pour 2019 sont mis en ligne
Emilie Buono | A la Une finances | Actualité Club finances | France | Veille documentaire finances | Publié le 04/04/2019

La DGCL vient de publier, sur son site dédié, les montants de dotations de l'Etat aux communes, groupements et départements pour 2019. "Le montant global attribué aux collectivités est préservé depuis 2017 et s’élève à 27 milliards d’euros", se félicite de son côté le ministère de la Cohésion des territoires.

AdobeStock_199419755_K

Combien votre collectivité va-t-elle percevoir au titre de la DGF cette année ? La Direction générale des collectivités locales a mis en ligne,  sur un espace dédié [1], mercredi 3 avril, les attributions individuelles de dotation globale de fonctionnement pour 2019. Les communes, intercommunalités et départements peuvent donc consulter le montant de leurs différentes dotations.

Au total, le montant de la DGF s’établit à 27 milliards d’euros, indique le ministère de la Cohésion des territoires, non sans rappeler que « le montant global attribué aux collectivités est préservé depuis 2017 ». Une « stabilité [qui] se vérifie au niveau individuel », poursuit le ministère, cartes interactives à l’appui [2], puisque « pour 76 % des communes, l’évolution de DGF en 2019 représente une variation de moins de 1 % de leurs recettes réelles de fonctionnement ».

Des baisses individuelles

Pour autant, selon les estimations avancées par le Comité des finances locales en février, quelque 19 500 communes devraient voir leur dotation forfaitaire baisser cette année. Une fois prises en compte les dotations de péréquation, ce sont « au moins 12 000 communes qui verront une baisse sur l’ensemble de leur dotation », contre quelque 16 000 en 2018, expliquait alors André Laignel, président du CFL. Le Comité avait validé les modalités de répartition de la DGF, tout en décidant de ne pas aller au-delà des augmentations de péréquation prévues par la loi de finances (+180 M€) [3].

Dans le détail, sont disponibles :

Pour les communes :

Pour les EPCI :

Pour les départements :

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN