logo
DOSSIER : Comment atteindre l'égalité dans les pratiques sportives ?
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/615809/comment-roxana-maracineanu-veut-prevenir-les-violences-dans-le-sport/

PRÉVENTION DE LA DÉLINQUANCE
Comment Roxana Maracineanu veut prévenir les violences dans le sport
Nathalie Perrier | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 02/04/2019 | Mis à jour le 09/04/2019

La ministre des sports, Roxana Maracineanu, a fait de la prévention de la violence une de ses priorités. Elle a annoncé le 2 avril, lors d’un colloque qui s’est tenu au CREPS (Centre de ressources, d'expertise et de performances sportives) de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), une série de mesures fortes.

« Il faut briser l’omerta ». La ministre des sports, Roxana Maracineanu, n’a pas mâché ses mots, mardi 2 avril, lors du colloque intitulé « Prévenir les violences dans le sport : de la parole… aux actes » qui se tenait au CREPS (Centre de ressources, d’expertise et de performances sportives) de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine).

« Les violences verbales et physique sont taboues dans le milieu sportif. On n’en parle pas. Pourtant, le sport est, comme tous les pans de notre société, touché par ces phénomènes. C’est un lieu de rassemblement, donc un terrain propice au bizutage, au harcèlement, au racisme, à l’homophobie », martèle l’ancienne nageuse. Déterminée à faire de la prévention de ces violences une de ses priorités, la ministre a annoncé, en marge du colloque, une série de mesures fortes qui se déclineront autour de trois axes : « sensibilisation, formation et contrôle ».

Contrôle des bénévoles

En France, 3,5 millions de bénévoles œuvrent pour les clubs de sport. S’ils sont « indispensables au bon fonctionnement des associations » _ « sans eux, le monde sportif n’existerait pas », souligne Roxana Maracineanu, ils ne font à ce jour l’objet d’aucun contrôle. Le 29 mars, la ...

POUR ALLER PLUS LOIN