Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la délinquance

Comment Roxana Maracineanu veut prévenir les violences dans le sport

Publié le 02/04/2019 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Roxana Maracineanu
@Sports_gouv
La ministre des sports, Roxana Maracineanu, a fait de la prévention de la violence une de ses priorités. Elle a annoncé le 2 avril, lors d’un colloque qui s’est tenu au CREPS (Centre de ressources, d'expertise et de performances sportives) de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), une série de mesures fortes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Il faut briser l’omerta ». La ministre des sports, Roxana Maracineanu, n’a pas mâché ses mots, mardi 2 avril, lors du colloque intitulé « Prévenir les violences dans le sport : de la parole… aux actes » qui se tenait au CREPS (Centre de ressources, d’expertise et de performances sportives) de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine).

« Les violences verbales et physique sont taboues dans le milieu sportif. On n’en parle pas. Pourtant, le sport est, comme tous les pans de notre société, touché par ces phénomènes. C’est un lieu de rassemblement, donc un terrain propice au bizutage, au harcèlement, au racisme, à l’homophobie », martèle l’ancienne nageuse. Déterminée à faire de la prévention de ces violences une de ses priorités, la ministre a annoncé, en marge du colloque, une série de mesures fortes qui se déclineront autour de trois axes : « sensibilisation, formation et contrôle ».

Contrôle des bénévoles

En France, 3,5 millions de bénévoles œuvrent pour les clubs de sport. S’ils sont « indispensables au bon fonctionnement des associations » _ « sans eux, le monde sportif n’existerait pas », souligne Roxana Maracineanu, ils ne font à ce jour l’objet d’aucun contrôle. Le 29 mars, la ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment Roxana Maracineanu veut prévenir les violences dans le sport

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement