Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Evénement

Comment Dinard se prépare à accueillir une réunion du G7

Publié le 03/04/2019 • Par Isabelle Jarjaille • dans : Actu prévention sécurité, France, Régions

Dinard
Ville de Dinard
Dinard accueillera les 5 et 6 avril une réunion préparatoire du G7. Sept ministres des affaires étrangères et leurs délégations sont attendues. Un événement pour la petite cité balnéaire bretonne qui se prépare à un rassemblement ultra sécurisé.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La proposition est venue de Jean-Yves Le Drian, ministre des affaires étrangères, lorientais et ancien président du Conseil régional de Bretagne. « Nous avons été sollicités il y a quelques mois pour accueillir une réunion préparatoire du G7, qui aura lieu en août à Biarritz, explique Hervé-Pierre Maltrud, directeur général des services (DGS). La ville a un vrai potentiel pour accueillir ce type d’évènement. »

Les 5 et 6 avril, pas moins de sept ministres des Affaires étrangères sont attendus avec leurs délégations, soit près de 1000 personnes, auxquelles s’ajoutent environ 300 journalistes accrédités pour l’occasion.  « Nous travaillons depuis le mois de novembre sur la faisabilité, et cela a été acté il y a un peu plus d’un mois », précise le DGS. Soit moins de deux mois pour élaborer un plan de sécurité avec les services de l’État…

Collaboration entre les polices municipale et nationale

Pour commencer, le chef de la police municipale a travaillé avec le commissaire de Saint-Malo pour définir le périmètre de la zone rouge, « grâce à sa connaissance très fine du terrain », souligne Fabrice Le Toquin, élu en charge de la sécurité. Un plan validé d’abord par les services de la préfecture puis par le ministre en personne, lors d’une visite de terrain.

Le vendredi, de 12 h à 18 h, et le samedi de 6 h à 16 h, quatre ou cinq rues ne seront accessibles, à pied, qu’aux seules personnes autorisées. « Nous sommes en train de recenser les riverains et les commerçants pour délivrer des accréditations », explique le DGS. Concrètement les habitants disposeront d’un badge avec photo, impossible à dupliquer, qu’ils devront présenter à chaque passage pour sortir ou entrer dans la zone. Une quinzaine de policiers municipaux quadrillera les rues, en binôme avec un policier national, pour faciliter les échanges avec les riverains. « Ils pourront également être mobilisés pour la surveillance des bâtiments », ajoute Fabrice le Toquin.

Barrières anti-émeutes et survol en hélicoptère

A quelques jours de l’évènement, les services de la ville, notamment les techniciens, sont mobilisés pour installer le PC Sécurité, qui accueillera les représentants des forces de l’ordre, sans interruption pendant 48 h, en direct avec le ministère de l’Intérieur, place Beauvau, à Paris. « Nous avons reçu les écrans, les box internet et nos équipes tirent des câbles depuis lundi pour connecter tout ça ! »

D’ici à vendredi, les agents mettront une dernière fois la main à la pâte en installant des plots béton le long du périmètre de sécurité, ainsi que  des barrières anti-terroristes Mifram©. « Il s’agit de barrières anti-émeutes développées en Israël. Elles stoppent net un véhicule bélier, alors qu’un plot béton peut bouger et causer des dégâts. » Une quinzaine de barrières devraient être installées pour sécuriser la zone rouge vendredi et samedi.

Le dispositif de sécurité sera complété par un hélicoptère en survol 24h/24, des bateaux et des zodiacs pour contrôler le versant mer, et l’installation de dizaines des caméras par la police nationale, en plus de celles déjà présentes dans la ville.

Des retombées économiques ?

L’élu à la sécurité consacre de nombreuses heures chaque jour depuis un mois à ce plan qui reste en partie confidentiel. « Ce sont des réunions plusieurs fois par semaine, avec la préfecture et le Quai d’Orsay, pour coordonner les différents services de sécurité, et des échanges par mail tous les soirs. »

Au-delà de la sécurité, les services de la ville sont également mobilisés pour mettre en place les aménagements nécessaires à l’accueil de la manifestation. La ville a proposé au ministère – qui prendra toutes les dépenses en charge – d’optimiser un maximum les équipements existants pour éviter l’installation de bâtiments temporaires.

La ville compte tirer parti du travail effectué depuis plusieurs mois : « Les caméras du monde entier seront braquées sur nous pendant 48 h, les retombées économiques devraient se sentir sur plusieurs années ! » s’enthousiasme Hervé-Pierre Maltrud.

A condition que l’évènement ne soit pas perturbé par des manifestations hostiles. « Ma plus grande préocupation, reconnaît l’élu à la sécurité, c’est le déroulement de manifestations de gilets jaunes ou d’altermondialistes. Rien n’est annoncé pour le moment, mais on sait que ce type d’évènement est propice aux manifestations. » Ce serait  une première pour Dinard.

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment Dinard se prépare à accueillir une réunion du G7

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement