Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Grand débat national

Face à Emmanuel Macron, l’éducation et la santé, priorités des élus locaux

Publié le 01/04/2019 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : France

EMMANUEL MACRON
CEDRIC LECOCQ/LA GAZETTE DES COMMUNES
Durant près de cinq heures, le Président de la République a échangé avec des élus des Hauts-de-France invités à l’Elysée. Les questions liées au désengagement des services publics, et notamment en matière d’école et de santé ont irrigué les prises de parole de nombre d'entre eux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le Président de la République a reçu au Palais de l’Elysée, dans le cadre du Grand débat et à l’occasion d’un déjeuner-fleuve, près de 200 élus des Hauts-de-France, le 29 mars. Maires, parlementaires et présidents des conseils départementaux, ainsi que le président de la région, Xavier Bertrand (ex-LR), étaient présents, tout comme les ministres Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, et Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics.

Contrairement aux autres exercices auxquels le Président s’était déjà prêté, ce dernier s’annonçait moins consensuel, des élus LR et RN ayant fait savoir qu’ils ne s’y rendraient pas. Mais fidèle à son habitude, le président de la République, après avoir salué le « sens républicain » des élus ayant répondu présents, a échangé pendant cinq heures avec les élus, en mettant un point d’honneur à répondre point par point aux griefs de chacun.

L’école, « sujet numéro 1 »

Lors de leur prise de parole, les maires – à raison de deux minutes maximum pour chacun – ont longuement fait part de leurs inquiétudes quant aux difficultés auxquelles sont confrontées les collectivités, au recul des services publics, et notamment en matière d’éducation et de santé.

Ainsi, un élu du Pas-de-Calais a expliqué que les RPI n’étaient « pas mécaniquement transposables partout », et

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Face à Emmanuel Macron, l’éducation et la santé, priorités des élus locaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement