Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Le département s’attaque aux déserts médicaux en salariant des généralistes

Publié le 05/04/2019 • Par Alexandra Caccivio • dans : Dossiers d'actualité, Innovations et Territoires, Régions

Stéthoscope
AdobeStock
Le département de Saône-et-Loire manque de médecins généralistes. Les chèques d’aide à l’installation testés ces dernières années n’ont pas suffi à stopper l’hémorragie. De nombreux patients n’ont déjà plus de médecin traitant. Un fait avéré dans les zones rurales et qui s’intensifie en ville, comme à Mâcon. En 2018, le département a recruté trente médecins pour son centre de santé aujourd’hui implanté dans seize sites. Le déploiement se poursuit en 2019 et 2020.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En 2016, le maire de Pierreclos (900 hab.) plantait sur son rond-point une banderole de six mètres de long, comme un appel désespéré. Le message, « Recherche médecin généraliste », était suivi d’un numéro de téléphone. Celui de la mairie. L’image était assez forte pour que TF1 puis France 2 se pressent au chevet de la petite commune de Saône-et-Loire qui, depuis 2015, n’avait plus de médecin. La médiatisation n’aura cependant pas suffi. Rémy Martinot, le maire, avait pourtant investi pour installer plusieurs cabinets de consultation. Il aura fallu attendre que le conseil départemental prenne l’initiative de créer un centre départemental de santé pour que Pierreclos retrouve un médecin, le 21 janvier.

Le dispositif, lancé par le conseil départemental en janvier 2018, a permis de recruter ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article fait partie du Dossier

Déserts médicaux, démographie médicale : les politiques publiques impuissantes

Sommaire du dossier

  1. Déserts médicaux : on a tout essayé ?
  2. Déserts médicaux : comment s’en sortir
  3. Déserts médicaux : « il y a une multitude d’initiatives qui ne sont pas évaluées »
  4. Déserts médicaux : la fin du numérus clausus, un impact à long terme sur les territoires
  5. Déserts médicaux : le nombre d’internes peine à augmenter
  6. Contre les déserts médicaux, Marseille lance une maison médicale digitale
  7. Pour lutter contre les déserts médicaux, la Meuse parie sur la télémédecine
  8. Démographie médicale : la concurrence entre territoires est-elle évitable ?
  9. « Il faut s’attaquer à la liberté d’installation des médecins »
  10. Nouvelle carte des déserts médicaux : votre commune est-elle concernée ?
  11. Lutte contre les déserts médicaux : des hôpitaux de proximité moins rigides que prévu
  12. Salarier des médecins ? En Saône-et-Loire, le concept plaît
  13. Spécialistes du «quotidien» : des départements proches de la pénurie
  14. Déserts médicaux : comment la pénurie de spécialistes s’aggrave encore
  15. Déserts médicaux : le défi du vieillissement des médecins
  16. Le département s’attaque aux déserts médicaux en salariant des généralistes
  17. Quelles sont les communes les plus affectées par les déserts médicaux ?
  18. Démographie médicale : la même « diagonale du vide » que les Gilets jaunes
  19. Bourses aux étudiants en médecine, un pari pour repeupler les déserts médicaux
  20. « Les MSP répondent en partie aux souhaits des jeunes médecins »
  21. Trois façons de jouer collectif grâce aux maisons et aux pôles de santé
  22. Démographie médicale : les départements les plus touchés d’ici 5 à 10 ans
  23. Démographie médicale des spécialistes : les risques de déserts médicaux département par département
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - La responsabilité des gestionnaires publics

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le département s’attaque aux déserts médicaux en salariant des généralistes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement