Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Projet de loi Santé : « la concertation avec les élus » inscrite dans le code de la santé publique

Lutte contre les déserts médicaux

Projet de loi Santé : « la concertation avec les élus » inscrite dans le code de la santé publique

Publié le 25/03/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

soin a domicile, maison médicalisée
Fotolia
Les députés ont adopté une nouvelle disposition qui organise l’information des élus locaux sur la mise en œuvre des projets régionaux de santé. En revanche ils ont rejeté deux mesures de lutte contre les déserts médicaux et ont ferraillé sur la question des certificats de décès.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les députés vont voter le 26 mars le projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé, dont ils ont achevé l’examen en première lecture le 23 mars. Grâce à un amendement du Modem adopté sans encombre le 21 mars, les élus locaux vont enfin avoir une meilleure visibilité sur ce que font les agences régionales de santé (ARS) sur leur territoire.

Structurer un « espace de dialogue »

Défendu par Cyrille Isaac-Sibille (Rhône), il inscrit « la concertation avec les élus » dans le code de la santé publique via un nouvel article L1435-15. Cet amendement dispose que l’ARS devra, dans chaque département et au moins une fois par an, présenter aux élus le bilan de la mise en œuvre du projet régional de santé de l’année écoulée ainsi que ses orientations pour l’année à venir, notamment sur l’accès aux soins et l’évolution de l’offre de santé : députés et sénateurs du département, représentants du conseil régional et du conseil départemental, présidents des EPCI à fiscalité propre et aux moins cinq maires désignés par leur association départementale. La présentation donnera « lieu à débat ».

C’est un peu une surprise, car cet amendement

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Projet de loi Santé : « la concertation avec les élus » inscrite dans le code de la santé publique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement