Voirie

« 40 % des panneaux du réseau routier sont non conformes », selon le Syndicat des équipements de la route

| Mis à jour le 28/03/2019
Par • Club : Club Techni.Cités

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

@SER

Comment les collectivités  gèrent-elles leur patrimoine d’équipements routiers ? Pour le savoir, le Syndicat des équipements de la route (SER) a commandé un sondage à l’Ifop dont les résultats ont été publiés mi-mars. Pour Aly Adham, président du SER, certaines réponses sont inquiétantes…

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Selon votre sondage, une majorité des communes et départements n’ont pas réalisé d’audit de l’état des équipements présents sur leur réseau routier, depuis leur dernier inventaire. Est-ce inquiétant  ?

Oui car l’état des équipements sur les routes secondaires est préoccupant. En France, la moyenne d’âge d’un panneau sur le parc français est de 17 ans, alors que son niveau de performance est prévu pour 8 à 12 ans. Sur les 20 à 25 millions de panneaux présents sur le réseau routier français, 40 % sont non conformes. Cela ne signifie pas qu’ils ne sont pas réglementaires ou aux normes, mais qu’ils sont dégradés au point qu’ils ne peuvent plus être interprétés correctement par l’ensemble des usagers de la route. Le manque de lisibilité et de visibilité pénalise certaines catégories de ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

1  |  réagir

25/03/2019 03h20 - choppin

Quelles soient conformes ou pas n’est pas tres important, une règle ça se change. Quelles soient totalement en contradiction avec une compréhension « normale » d’une personne « normalement » dotée d’une capacité d’interprétation logique basée sur une intelligence »normale » et réalisant que la lecture de 2 ou 3 panneaux successifs amènent à faire des choix incohérents ou pire contradictoires, c’est très dangereux et au bout du bout du bout, avec un peu de « chance », ces situations, tres répandues peuvent provoquer à des accidents parfois graves. Si la confiance en la justesse des indications n’est pas au rendez-vous, la loi qui en découle n’a aucun sens et ne peut être respectée que par des personnes déja lobotomisées ou pour lesquelles c’est une opération inutile. Alors deux solutions, soit on lobotomise en masse, soit on s’efforce de faire preuve d’un peu de cohérence, d’un peu d’intelligence d’un niveau communément réparti.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Le service public forestier s’est-il perdu dans les bois ?

    L’Office national des forêts (ONF) est au bord du gouffre financier. Pour trouver des solutions, la Fédération nationale des communes forestières s’apprête à publier un manifeste. Un rapport sénatorial est aussi sorti début juin. Mais surtout, depuis des ...

  • Karos trace sa route dans les marchés publics

    La société Karos Territoires vient d’intégrer le catalogue de la Centrale d’achat des transports publics. Qu’est-ce que cela change pour l’opérateur de covoiturage domicile-travail et pour les collectivités territoriales ? Explications. ...

  • Loi Notre : le transfert des compétences eau est enfin assoupli

    L'avant-projet de loi « engagement et proximité » prévoit de revenir enfin sur l'un des irritants de la loi Notre : le transfert obligatoire des compétences eau et assainissement au niveau intercommunal. Pour répondre à la grogne des élus, de nouvelles ...

  • La Rochelle s’engage pour un numérique responsable

    Une « Charte du numérique responsable » vient d’être signée par la ville de La Rochelle et la communauté d’agglomération, l’université, le grand port maritime et l’association Atlantech. Un engagement qui s’inscrit dans la démarche de réduction de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP