Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention des risques

Les pompiers associés à la réhabilitation des centres anciens

Publié le 18/03/2019 • Par Isabelle Jarjaille • dans : Actu experts prévention sécurité, France, Innovations et Territoires

pompier
Jean-Yves Neguin
Les risques d’incendie sont forts dans les centres anciens, classés en secteur sauvegardé, composés d’immeubles dégradés, mal ventilés et peu accessibles. Avec les pompiers et l’architecte des Bâtiments de France, la ville doit envisager des dispositifs de sécurité à mettre en œuvre lors d’un projet de réhabilitation. Le Sdis formule des objectifs à atteindre en termes de sécurité incendie, auxquels est lié le montant des subventions publiques allouées pour le projet de réhabilitation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Rénover les centres historiques, classés en secteur sauvegardé au titre de la loi « Malraux » (1), implique d’office l’application de règles d’urbanisme contraintes par le caractère historique et esthétique du bâti. De ce fait, les projets de requalification complexes et coûteux découragent parfois les copropriétaires, qui préfèrent attendre. Or, dans une ville, ces bâtiments anciens sont un facteur très fort de risque d’incendie dû au manque d’entretien, à des réseaux non conformes aux normes favorisant la propagation du feu. Des défauts structurels ajoutés au problème d’accessibilité des services de secours.

Cœur d’îlot

Une problématique bien connue des Rennais, depuis l’incendie de 1720, qui détruisit 30 rues du centre médiéval, jusqu’à celui de 2010 où un îlot entier de l’hypercentre partit en fumée en pleine Fête de la musique, sans faire de victimes. Contrairement à celui de la rue d’Orléans, en 2007, qui fit trois morts. Un électrochoc : « Nous avons mené une première réflexion en 2008 pour convaincre les copropriétaires de mettre en œuvre des dispositifs de sécurité incendie », explique Nathalie Appéré, la maire de Rennes (220 000 hab.). Dès 2011, la réflexion débouche sur un partenariat avec le service départemental d’incendie et de secours (Sdis) : dès lors, les projets de réhabilitation du centre ancien sont systématiquement soumis à l’avis du Sdis.

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les pompiers associés à la réhabilitation des centres anciens

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement