logo
DOSSIER : Grand débat national : quelles mobilisations dans les territoires, pour quels effets ?
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/612289/les-garants-du-grand-debat-expriment-leur-satisfecit/

GRAND DÉBAT NATIONAL
Les garants du Grand débat expriment leur satisfecit
Delphine Gerbeau | France | Publié le 13/03/2019

Alors que s'achève le 15 mars la phase de réunions d'initiative locale, et que se tiennent cette semaine les quatre conférences nationales thématiques avec les corps intermédiaires, les cinq garants du Grand débat tirent des conclusions plutôt positives de cette première séquence.

grand-debat-palavas-une

« C’est un chantier qui a été mené en site occupé », a résumé le 12 mars Guy Canivet, l’un des cinq garants du Grand débat national, pour expliquer la complexité du processus  mené depuis janvier dernier, alors que le mouvement des gilets jaunes continue à s’exprimer chaque semaine.

Pourtant, les cinq garants estime que cette phase de consultation « sans précédent » se solde par un bilan globalement positif. « Nombre de citoyens se sont appropriés collectivement le Grand débat, on relève une diversité des territoires où les réunions locales ont été organisées. Si au début les modalités d’organisation étaient très contraintes, d’autres modalités ont permis d’ouvrir les possibilités de participation », résume Pascal Perrineau, l’un des garants. Enfin les débats ont été assez ouverts pour que des thèmes non prévus dans les quatre grandes thématiques émergent, comme la culture, le pouvoir d’achat, la santé ou l’éducation.

Environ 10 000 réunions d’initiative locale ont été organisées, et pour le moment, seules 4600 restitutions de ces réunions sont remontées au niveau du comité du Grand débat, ce qui est un point de vigilance pour les garants.

Autre réserve  des garants, le site du Grand débat [3] n’a pas autant évolué qu’ils le souhaitaient, certaines requêtes restent compliquées, comme le dépôt de contributions libres. Enfin, malgré leurs mises en garde, les membres de l’exécutif ont été très présents dans les réunions du Grand débat, au risque de « confondre démocratie participative et promotion de l’action gouvernementale ».

La phase de collecte des données arrive

A partir de ce week-end et du week-end prochain vont démarrer les conférences régionales citoyennes, composées de citoyens tirés au sort, tandis que cette semaine ont lieu quatre conférences réunissant  les corps intermédiaires – associations, syndicats,…- sur les thématiques de la transition écologique, de la démocratie et de la citoyenneté, de la fiscalité, et des services publics  et de la réforme de l’Etat. Puis va arriver l’étape de la collecte et du traitement de  toutes les données issues de ces multiples réunions.

Jean-Paul Bailly, garant, a expliqué que « sur cette phase, nous nous sommes attachés au respect de quatre principes :

Isabelle Falque-Pierrotin, l’une des cinq garantes, a averti : « Cette opération de restitution sera intéressante qualitativement : on ne va pas en tirer le « top ten des sujets clés » pour les Français, ça n’aurait pas de sens scientifiquement, mais elle permettra de dresser une cartographie de la position de Français par rapport aux quatre grandes thématiques.  »

La restitution finale aura lieu le 15 avril prochain, et les garants rendront également un rapport, qui ne portera pas sur le fond du Grand débat, mais sur sa forme.

POUR ALLER PLUS LOIN