Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Territoires

Grand débat : le CESE s’attaque à la fracture territoriale

Publié le 12/03/2019 • Par Lucie Alexandre • dans : Actu expert santé social, Actu ingénierie publique, France

Bernasconi-Patrick
@DIDIERMOREL.FR
L'institution a associé pour la première fois des citoyens à ses travaux. Son avis, rendu public ce 12 mars, insiste sur le rôle-clé des collectivités pour lutter contre les inégalités territoriales, mais aussi assurer la transition énergétique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Le projet de réforme institutionnelle de l’exécutif  prévoit de transformer le Conseil économique social et environnemental (CESE) en « chambre de la société civile », dédiée à la participation des citoyens au débat public, sans toutefois en préciser les contours. Déterminée à se faire entendre, l’institution présidée par Patrick Bernasconi (En photo), jusqu’ici peu connue du grand public a saisi l’occasion du grand débat national pour expérimenter ce principe en associant vingt-huit citoyens tirés au sort à ses travaux – cinq ont été intégrés au conseil lui-même.

L’avis issu de cette concertation inédite établit quatre niveaux de fractures : territoriales, sociales, dans l’accès à l’emploi et à la représentation démocratique, auxquels ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Gazette pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Réforme de la protection sociale complémentaire, êtes-vous prêts ?

de Rédaction de la Lettre du cadre territorial en partenariat avec la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grand débat : le CESE s’attaque à la fracture territoriale

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

13/03/2019 08h14

Un constat : la fracture territoriale.
Pourquoi ? On ne sait pas vraiment.
Est-ce que la politique actuelle qui pousse à rendre autonomes les régions, qui les pousse à entrer en concurrence les unes avec les autres, à dépendre des subventions européennes en direct, par exemple, est-ce que ça va dans le sens d’une égalité des territoires ou bien, concoure à cette fracture ?
Plus on régionalise, et au moins l’Etat redistribue ses dotations, et plus on parle de fracture…
Et quand on pense à ce nouveau traité d’arche (Aix-la-Chapelle) qui veut accorder aux régions transfrontalières, des règlementations, des lois différentes des lois françaises, on peut s’attendre au pire. Quand on favorise un territoire, c’est forcément au détriment des autres.
Elle va mal notre nation, notre République qui se dit une et indivisible…
Mais continuons à faire comme si de rien n’était. Et lamentons-nous.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement