Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Dialogue social

Elections professionnelles 2018 : un bon bilan mais des questions

Publié le 20/03/2019 • Par Véronique Vigne-Lepage • dans : France, Toute l'actu RH

Isoloir
Fotolia
L’organisation des élections professionnelles du 6 décembre 2018 a été satisfaisante. Passé ce satisfecit, la DGCL, les employeurs et les syndicats se heurtent à des questions de fond, notamment sur la relation avec les agents.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est l’heure du bilan de la cuvée 2018 des élections professionnelles. « Elles se sont déroulées dans de bonnes conditions et nous avons réussi à tenir les délais », estime Christophe Bernard, sous-directeur à la DGCL, chargé de la fonction publique territoriale, lors d’un débriefing sur le sujet, le 14 février 2019. « L’organisation a été impeccable », confirme Bruno Collignon, représentant de la FA-FPT. Un peu moins de 50 erreurs (affiliation de syndicats locaux, notamment) ont été relevées et rectifiées, contre le double en 2014. « C’est une satisfaction particulière au regard de la complexité dans la FPT », souligne Christophe Bernard, qui y a recensé 8 288 scrutins contre 4 423 en 2014.

Mauvaise participation des contractuels

Une augmentation due, selon certains, aux regroupements de collectivités : « Au début, nous pensions que ceux-ci allaient diminuer le nombre de scrutins, mais les réformes territoriales ont conduit certaines intercommunalités à atteindre la taille critique les obligeant à avoir un CT », rapporte Johann Laurency, représentant FO. Cependant, après analyse détaillée, Christophe Bernard assure que les regroupements « ont eu un impact très faible. L’augmentation globale est essentiellement imputable au vote, pour la première fois, pour les 1 783 CCP ».

Les contractuels ont, dans certaines collectivités, plutôt bien répondu à l’appel : à la région Nouvelle-Aquitaine, par exemple, 59 % en CCP pour la catégorie B et 51 % en CCP pour la catégorie A. Mais il s’agit d’exceptions : aucune liste n’a été déposée pour 1 135 CCP et, pour les autres, le taux de participation n’est que de 28,5 %. « Contrairement à ce que nous pensions, même des entités ayant de nombreux contractuels n’ont pas un bon taux de participation, commente Christophe Bernard. Nous allons poursuivre l’analyse pour voir ce qui est en cause – imprécision réglementaire ou autre – et les réponses que nous pouvons apporter. »

Autre nouveauté de ces élections :

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Elections professionnelles 2018 : un bon bilan mais des questions

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement