Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Justice des mineurs

Avant la réforme, état des lieux de la prise en charge des mineurs délinquants

Publié le 08/03/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Justice
Evry.fr
Des chiffres stables, des réponses judiciaires systématiques… Avant la réforme de l’ordonnance de 1945, la garde des Sceaux veut battre en brèche les idées reçues. Focus sur l’actuelle prise en charge des mineurs délinquants.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La réforme de la justice pénale des mineurs est en marche. Nicole Belloubet a lancé la concertation lors d’une table-ronde organisée le 25 février au centre éducatif fermé la Ferme de Champagne de Savigny-sur-Orge (91). Le choix de ce lieu emblématique de l’enfermement des mineurs sous main de justice a d’ailleurs suscité l’indignation de syndicats d’avocats, de magistrats et d’éducateurs, jugeant ce « déplacement déplacé ».

Trois groupes parlementaires (députés FI-GDR-SOC, LR et sénateurs LR) venaient de saisir le Conseil constitutionnel sur le projet de loi Justice adopté le 18 février, notamment sur son article 52A, qui habilite le gouvernement à réformer l’Ordonnance de 1945 par voie d’ordonnance. Mais la garde des Sceaux a de nouveau défendu « une méthode pragmatique pour mener une ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Avant la réforme, état des lieux de la prise en charge des mineurs délinquants

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement