Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Egalité femmes-hommes

Un quart de femmes maire en 2020 ? La Bretagne y croit !

Publié le 07/03/2019 • Par Stéphanie Stoll • dans : Régions

echarpe
AdobeStock
En Bretagne, l’Etat et le conseil régional veulent créer une dynamique pour susciter des vocations auprès des femmes pour l’accès aux fonctions de maire, lors des prochaines élections municipales. Actuellement, on dénombre dans les quatre départements, 16% de femmes maires et 6,8% de présidentes d’intercommunalités.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La Direction régionale des droits des femmes et de l’égalité (DRDFE) et le Conseil régional de Bretagne ont commandé à l’association Elles Aussi une étude sur la part des femmes maires dans les conseils municipaux des Côtes-d’Armor, du Finistère, d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan. « L’objectif de l’étude est de nourrir un plan d’actions pour augmenter le nombre de femmes maires aux élections municipales de 2020, » annonce le rapport publié en février et qui nourrit une journée d’échanges à Rennes, ce 8 mars. L’ambition est d’« agir pour que le nombre de femmes maires atteigne 25% lors du scrutin de 2020 ».

Au rythme actuel, parité effective en 2092

Les initiateurs de ce projet de recherche-action se disent préoccupés par « la sous-représentation des femmes parmi les maires et, surtout, la lenteur de la progression du nombre de femmes maires malgré les adoptions successives de lois dites sur la parité ». Ils ont d’ailleurs réalisé une projection de l’évolution du taux de féminisation de la fonction de maire d’après une progression moyenne de 2,6 points à chaque élection municipale, tous les 6 ans, pour conclure qu’il faudra attendre 2092 pour que les postes de maire soient également partagés entre les femmes et les hommes.

Pour expliquer la marginalisation des femmes, les auteurs ont fait l’hypothèse de l’existence de rapports de pouvoir en marge des élections ; 679 conseillères et 55 maires ont répondu à un questionnaire, 22 entretien ont été menés avec des élues. Ce travail a identifié trois facteurs de marginalisation :

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un quart de femmes maire en 2020 ? La Bretagne y croit !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement