Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Culture : la fin des vaches maigres dans les dépenses des collectivités ?

Publié le 06/03/2019 • Par Aurélie Dunouau • dans : Actualité Club finances, Actualité Culture, France

culture-Michail Petrov-AdobeStock-UNE
Michail Petrov - Adobe Stock
C’est une enquête de l’Observatoire des politiques culturelles qui le dévoile : plus d’une collectivité territoriale sur deux a augmenté ses dépenses culturelles en 2018. Si les situations sont disparates entre niveaux de collectivités, cette tendance va à contre-courant des années précédentes et elle pourrait à nouveau se renverser.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis trois ans, l’Observatoire des politiques culturelles (OPC) publie une note de conjoncture portant sur l’évolution des politiques culturelles des collectivités territoriales, en partenariat avec le département des études, de la prospective et des statistiques (Deps) du ministère de la Culture. La dernière en date, sur 2015-2017, se montrait pessimiste : la majorité des collectivités freinaient leurs dépenses culturelles.

La nouvelle étude portant sur 2017-2019 renverse la donne. L’enquête a recueilli les données de 9 régions, 48 départements, 7 métropoles, 14 communes de plus de 100 000 habitants, 26 communes de 20 à 100 000 habitants et 36 EPCI.

D’après leurs réponses, en 2018, «  ils sont 56% à déclarer augmenter leurs dépenses de fonctionnement, un tiers indique réduire ses moyens et 11% affichent une stabilité ». En comparaison, ils n’étaient que 30% à avoir augmenté leurs dépenses en 2016, 46% en 2017.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Les budgets d’investissement se révèlent également dans une dynamique plus positive que l’an passé, avec une majorité de hausse supérieure à 10%. Toutefois, le caractère conjoncturel des dépenses d’investissement incite à interpréter cette tendance avec prudence selon l’OPC.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Autre réserve : l’importance des disparités sur la place de la culture entre les différents niveaux de collectivités cache des niveaux de dépenses bien différents.

Le retour des régions

Au niveau des régions, les dépenses culturelles de 6 régions sur 9 s’inscrivent à la hausse tandis qu’une seule les diminue. Le fonctionnement varie entre -5 et +10 %, tandis que l’investissement est beaucoup plus disparate.

« Sur une temporalité plus longue, l’implication accrue de la grande majorité des régions en faveur de la culture se confirme », avec l’accent mis sur le patrimoine culturel, les musées, les festivals et le spectacle vivant.

Les départements portent principalement leur effort sur l’éducation artistique et culturelle. Ils représentent l’échelon le plus disparate au niveau des politiques culturelles. 51 % des départements augmentent leur budget culturel en fonctionnement, tandis que 40 % le réduisent.

« Un certain nombre d’entre eux se re-ssaisissent de l’enjeu culturel à travers la problématique intercommunale. Ils se donnent un rôle d’accompagnateur avec des intercommunalités. C’est peut-être un des phénomènes qui n’était pas prévu », d’après Jean-Pierre Saez, directeur de l’OPC et coordinateur de l’enquête.

Les métropoles s’affirment

Autre conséquence de la réforme territoriale, avec le principe des compétences partagées ou transférées, les métropoles ont tendance à augmenter leurs dépenses tant en fonctionnement qu’en investissement. 5 métropoles sur 7 augmentent leurs moyens dans la culture avec, côté investissement, des hausses spectaculaires de 22 à 106% en 2018. Encore une fois des chiffres à mesurer sur une temporalité plus longue et selon les secteurs investis, les métropoles choyant l’entrepreneuriat culturel.

Quant aux villes de plus de 100 000 habitants, 71% d’entre elles ont augmenté leurs budgets culturels de fonctionnement en 2018 et 21% les ont réduits. Ce sont les musées, le patrimoine culturel, les bibliothèques qui en bénéficient.

Avec un budget culturel porté entre 9,3 % et 21,2 % de leur budget global, les villes conservent «  leur rôle toujours essentiel dans le financement de ce secteur ».

Au final, la stabilité des dépenses culturelles serait de mise pour l’année 2019, avec une forte incertitude du côté des départements, mais aussi des villes, probablement impactées par le nouveau pacte financier État-collectivités qui vise à maîtriser la dépense publique pour les années à venir.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Culture : la fin des vaches maigres dans les dépenses des collectivités ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement