Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Intercos et schémas de cohérence en première ligne pour gérer la crise de l’urbanisme commercial

Publié le 06/03/2019 • Par David Picot • dans : France

centre commercial
D.R.
Surdensité, déséquilibres entre centre-ville et périphérie… les collectivités abordent le plus souvent l’urbanisme commercial à l’échelle de l’intercommunalité et/ou du schéma de cohérence territoriale (Scot). Au cas par cas.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Aménagement urbain : Quand la ville se livre au privé

L’opération portes ouvertes est terminée ! « Ces quinze dernières années, autant d’implantations de grandes et moyennes surfaces ont été autorisées que les trente précédentes », a calculé Pascal Madry, directeur de l’Institut pour la ville et le commerce. A en croire André Marcon, président honoraire des chambres de commerce et d’industrie (CCI) de France et maire de Saint-Bonnet-le-Froid (Haute-Loire), les élus sont responsables : « C’est bien parce qu’ils l’ont voulu », lance-t-il.

Elue à Troyes et à l’agglo (81 communes, 130 600 hab.), Isabelle Héliot-Couronne abonde, mais sans accabler ces « maires qui acceptent tout. C’est une façon d’exister. Ils voient les emplois créés dans leur commune plutôt que chez le voisin… ». Avec, en face, « une loi de 2008 qui ne nous a clairement pas ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Intercos et schémas de cohérence en première ligne pour gérer la crise de l’urbanisme commercial

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement