Infrastructures de transport

Des projets ferroviaires au cœur du « maillon ouest »

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

La Conférence permanente des présidents de régions du Bassin parisien - la C8 - a l’ambition d’intégrer les façades françaises de la Manche et de l’Atlantique au réseau transeuropéen de transport. Réunis à Bruxelles le 24 mars 2011, ils proposent la création d’un « Maillon Ouest » de ce réseau. Avec priorité aux modes alternatifs à la route.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La façade Ouest de la France ne peut rester en dehors des réseaux trans-européens de transport quand « 85% du trafic mondial de marchandises est concentré sur les échanges maritimes [Pourtant] les deux principaux corridors Est-Ouest européens, inscrits comme projets prioritaires du Réseau Transeuropéen de Transport (RTE-T) n’intègrent pas de liaisons directes avec la façade maritime Atlantique-Manche ». Et s’appuient sur les ports du Benelux, alors que [le Channel] est « l’une des voies maritimes les plus surchargées du monde », constatent les régions du Bassin parisien du C8 (1).

En réaffirmant « la place stratégique du complexe industrialo-portuaire de l’Axe Seine Le Havre-Rouen – Paris […] à travers une géographie plus équilibrée en termes de flux au sein de l’Union européenne », la C8 propose la création progressive d’un système multimodal de transport (voyageurs et marchandises) alternatif, le Maillon Ouest.

Besoins ferroviaires – Côté ferroviaire, ce projet implique, outre la création de plates-formes intermodales situées aux points nodaux des axes menant aux ports, un programme d’électrification de 1150 km de lignes.

Avec l’achèvement de celle du corridor Lyon–Nantes donnant à la Suisse et à l’Italie du Nord l’accès au complexe Nantes-Saint-Nazaire, via Lyon. Et l’équipement de Paris-Troyes-Bâle, de Gisors-Serqueux et d’Amiens-Châlons afin de faciliter l’accès de la Suisse et de l’Allemagne du Sud à Rouen et au Havre. Des opérations figurant au SNIT (Schéma national des infrastructures de transport) dont la discussion serait lancée d’ici l’été.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP