logo
DOSSIER : Gens du voyage et collectivités : des relations toujours complexes
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/608397/gens-du-voyage-des-rassemblements-evangeliques-estivaux-difficiles-a-cadrer/

GENS DU VOYAGE
Gens du voyage : des rassemblements évangéliques estivaux difficiles à cadrer
Nathalie Da Cruz | Dossiers d'actualité | France | Publié le 28/02/2019 | Mis à jour le 26/02/2019

Différents groupes de gens du voyage, qui peuvent compter plus de cent caravanes, sillonnent la France chaque année de début mai à fin septembre pour des grands rassemblements évangéliques.

caravane-gens-du-voyageLes grands rassemblements évangéliques commencent début mai en partant de Gien (14 600 hab., Loiret). A partir de là, différents groupes de gens du voyage, pouvant compter plus de 100 caravanes, sillonnent la France jusqu’à fin septembre. Or, moins de la moitié des aires de grand passage prescrites, qui sont censées accueillir ces groupes, existent.

Chaque année, en avril, le ministère de l’Intérieur adresse aux préfectures une circulaire de recommandations sur l’organisation des grands passages. Les préfectures travaillent avec l’association Action grand passage (AGP) pour caler un calendrier et un nombre de groupes à peu près carré. Mais du planning à la réalité, il y a un fossé.

Exemple dans le Royannais, une zone littorale attractive : « La taille des groupes augmente, les responsables ont du mal à maîtriser les effectifs, pointe Vincent Delmas, directeur du pôle « politique de la ville, sécurité, gens du voyage » à l’agglo Royan Atlantique. Des caravanes viennent se greffer en cours de route et le nombre annoncé en préfecture n’est pas respecté ». Si la taille des groupes grossit, leur nombre croît de manière exponentielle.

« Selon le schéma départemental, nous devons avoir deux aires et pouvons accueillir neuf groupes par saison. Or, en 2018, dix-sept sont passés ! s’exclame-t-il. Cela se passe très bien avec certains groupes, très mal avec d’autres. C’est pourquoi nous avons sanctuarisé une seule aire de grand passage. L’autre est tournante, elle change de commune chaque année. »

 

POUR ALLER PLUS LOIN